Destinations préférées des vacanciers algériens La Tunisie, L’Espagne et la Turquie en tête



La Tunisie, l’Espagne et la Turquie demeurent des destinations privilégiées des Algériens durant cet été.

Ainsi, depuis la fin du mois de Ramadhan, ils sont plus de 14.000 Algériens à traverser les frontières est du pays pour un séjour touristique en Tunisie.

Un chiffre qui a été donnée par le ministre du Tourisme tunisien et qui encourage les acteurs du tourisme locaux, juge le ministre de ce pays, Jamel Gamra qui incite les citoyens algériens à choisir la Tunisie comme destination de vacances.

Au total, ils sont quelques 440.000 Algériens à partir en Tunisie pour la période estivale durant cette année. Certes, on est loin du million et demi de touristes à se rendre en Tunisie cependant, Jamel Gamra ne fait pas la fine bouche devant ce flux. Un flux qui n’a pas été découragé par la situation sécuritaire qui prévaut, ces derniers mois, en Tunisie.

Selon les dires de cet officiel, des dispositions sont prises au niveau des frontières pour faciliter l’accès aux touristes. La Tunisie ambitionne à long terme de capter 7 millions de touristes algériens.

L’autre destination qui se densifie ces dernières années n’est autre que le pays ibérique, l’Espagne, dont l’économie tourne au ralenti à cause des effets de la crise économique.

Mais, les touristes algériens s’y rendent de plus en plus pour passer un séjour de vacances. Profitant de la chute du prix de l’immobilier, le touristique algérien se recycle en acquéreur de logements. D’ailleurs, on compte près de 2100 logements achetés par les Algériens en Espagne notamment à Alicante, aux iles Baléares, sur la côte sud.

L’intérêt que portent les Algériens, durant cette période de crise qui frappe ce pays, est d’ailleurs positivement ressenti par l’entreprise nationale de transport maritime des voyageurs qui transporte depuis quelques années près de 200.000 personnes à destination ou en provenance de l’Espagne.

En plus de deux destinations, le Turquie se place sur le podium. Selon les statistiques officielles, environ 80.000 Algériens préfèrent ce pays situé à cheval entre l’Europe et l’Asie. Un pays à riche en traditions et en histoire. Devant cet avantage, les observateurs expliquent que la Turquie n’est pas la destination privilégiée des Algériens à cause d’une seule contrainte. Il s’agit du prix de transport qui occupe une grande part dans le budget alloué aux vacanciers.

Mahmoud Chaal

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Leconews.com

Laisser un commentaire