Elle se produira à Tizi Wezzu: La diva Nouara pour fêter Yennayer



Depuis dimanche dernier, les quatre coins de la Kabylie profonde respirent l’authenticité, en célébrant avec faste le jour de l’an amazigh, Yennayer. L’heure est donc à la fête sous toutes ses formes. Et c’est le cas plus particulièrement au chef-lieu de de Tizi Wezzu où plusieurs espace, couvert ou en plein air, se préparent à ce rendez-vous avec l’Histoire plusieurs fois millénaire de Tamazgha, falsifié sciemment par les différents pouvoirs illuminés et arabo-islamiques, qui ont pris en otage les pays de l’Afrique du Nord.

Mais en dépit de la dénaturation de l’Histoire officielle (dans les manuels scolaires algériens, l’histoire commence au quatorzième siècle avec l’arrivée des arabes en Afrique du Nord), le peuple kabyle, est, lui, resté conscient et fidèle à ses origines amazighes. La preuve, c’est l’indifférence enregistrée lors de la célébration de la fête de Mouharem et l’engouement qui caractérise la célébration de Yennayer. En plus de nombreuses activités au menu, comme des salons de l’artisanat traditionnelle et autres expositions sur tout ce qui est inhérent à tamazgha, sous toutes ses formes, la soirée du 11 janvier prochain sera marquée indubitablement par un grand spectacle artistique qui sera animé par la plus belles belle voix féminine kabyle, à savoir la diva Nouara.

Le rendez-vous avec celle qui a chanté avec les plus grands chanteurs kabyles, à l’instar de Matoub Lounès, Chérif Kheddam et Farid Ferragui, est pris pour ce dimanche à 18 heures au théâtre régional « Kateb Yacine ». Il sera, sans doute, question de moments forts car revoir Nouara sur scène et écouter pendant des heures sa voix ensorcelante est un immense moment de plaisir, qui marque les esprits.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Source : tamurt.info

Laisser un commentaire