En visite d’inspection dans plusieurs wilayas du Sud: Lahbiri mise sur la modernisation de la Protection civile



Accompagné du directeur central de la logistique et des infrastructures, ainsi que de nombreux cadres supérieurs de son secteur, le DG de la Protection civile, le colonel Mustapha  Lahbiri, a pris son bâton de pèlerin en ce mois sacré de Ramadhan pour se rendre dans plusieurs wilayas du Sud.

De Djelfa à Tamanrasset en passant par Laghouat, Ghardaïa et In Salah, il a effectué, en fin de semaine, une visite de travail et d’inspection en vue de s’enquérir de la conformité de toutes les infrastructures en cours de réalisation, de l’avancement des projets lancés au titre des programmes de développement quinquennaux 2010-2014 et 2015-2019 et surtout des conditions de vie de ses éléments dans ces régions connues pour la rudesse de leur climat et la configuration abrupte de leur relief, nécessitant de gros moyens d’intervention et des connaissances adaptées à leurs spécificités topographiques.

À la wilaya de Tamanrasset, le premier responsable de la PC a mis l’accent sur l’application du programme de formation des ressources humaines et réitéré son engagement à faire de ses éléments des professionnels capables de gérer des événements défavorables en un temps record et avec beaucoup de courage et de dévouement envers la population et la patrie.

Avec la réalisation de trois autres unités d’intervention dans  les communes de Tazrouk, Tine Zaouatine et Fougaret Ezzoua, situées respectivement à 270, 500 et 760 km de Tamanrasset, la Protection civile se renforcera davantage dans cette wilaya qui s’étend sur une superficie de plus de 557 000 m². “La réalisation de ces nouvelles infrastructures s’est faite d’une manière étudiée en fonction des besoins et des spécificités de la wilaya, laquelle est, faut-il le noter, bien prise en charge sur le plan opérationnel”, a souligné M. Lahbiri lors d’une entrevue accordée à Liberté. Notre interlocuteur a insisté sur l’importance d’améliorer la qualité des opérations et la réduction du temps d’intervention, notamment en cas d’accident de la circulation sur la transsaharienne qui enregistre un trafic routier important.

Le relancement des projets gelés en raison des mesures d’austérité entreprises par le gouvernement sera d’un apport considérable à cette collectivité du Grand-Sud. La concrétisation des projets relatifs à la réalisation d’un poste avancé dans la commune d’Abalessa (100 km de Tamanrasset) et du bloc pédagogique destiné à l’amélioration des performances des agents passant par la mise en place de plateaux techniques de formation spécialisée contribuera, sans nul doute, à la modernisation de ce corps à travers l’introduction de nouveaux mécanismes impliquant les technologies de l’information.

Liberte-algerie.com

Laisser un commentaire