Encore une saisie impressionnante d’arme en Algérie



Les investigations qui ont suivi l’élimination de 14 terroristes en mars dans la wilaya d’El Oued et la saisie d’importante quantités d’armes et de munitions ont permis de retrouver une nouvelle cache d’armes dans la région desertique d’El Kouinine dans la même wilaya frontalière.

Cette fois encore l’arsenal est impressionnant. Les images diffusées par les services du MDN montrent l’ampleur de la prise même s’ils diffèrent légèrement du communiqué/bilan.

ce sont 104 Kalashnikovs de différentes versions mais dont beaucoup d’AK47 soviétiques qui ont été retrouvées, avec les quels au moins 4 HK G3. Des Mines tchèques PT-MI-BA III et belges PRB M3. Le plus étonnant reste la mitrailleuse Browning M2.  5 fusils mitrailleurs entre FMPK, Degtariev et RPD et un canon de 14.5 mm. 2 mortiers de 60mm et un de 82, 4 lance roquettes RPG7 et 136 roquettes. 18 Talkie-walkies et une cinquantaine de chargeurs . Des milliers de balles et munitions diverses.

Quels enseignements peut-on tirer de ces saisies d’armes?

Qu’ils devaient équiper six à huit sections d’une vingtaine d’hommes équipées chacune d’un canon anti aérien, d’un mortier, d’un lance roquette, de 2 à 3 fusils mitrailleurs et de charges de démolitions. Ces sections seraient équipées de 5 à 6 véhicules 4×4.

Les armes proviennent pour leur majorité de Libye, mais la présence d’équipements comme les G3 (présents dans une autre saisie) de la mitrailleuse Browning M2, des lunettes de vision nocturne PVS 7 et des lance roquettes WPF 89-2, indiquent une origine moyen-orientale, sachant que le G3 est par exemple l’arme en dotation au sein de l’armée turque, tout comme ma BMG M2 et que les WPF 82-2 sont apparu aux mains de la milice Fadjr Libya qui les avait reçu par le biais d’une trafiquant d’armes Jordano-Américain, aujourd’hui en prison en Grèce.

Qui serait derrière et quel serait le plan? très difficile à déterminer au vu du chaos libyen et de la multitude le milices et du jeu d’alliances qui s’y déroule. La présence de groupes comme l’EI ou AQMI en Libye est un fait plus qu’avéré, ce qui l’est moins  c’est la capacité de ces groupes de planifier et d’exécuter des opérations de ces envergures, hors de leurs zones d’influences, ni même de posséder autant d’armes à “investir” alors qu’ils sont actuellement en guerre civile. Il est donc aisé de penser qu’il s’agirais d’un Etat qui tente d’avancer ses pions en Algérie en vue d’une confrontation proche ou en anticipant une crise politico-économique à venir.

Encore une saisie impressionnante d’arme en AlgérieEncore une saisie impressionnante d’arme en AlgérieEncore une saisie impressionnante d’arme en AlgérieEncore une saisie impressionnante d’arme en AlgérieEncore une saisie impressionnante d’arme en AlgérieEncore une saisie impressionnante d’arme en AlgérieEncore une saisie impressionnante d’arme en AlgérieEncore une saisie impressionnante d’arme en AlgérieEncore une saisie impressionnante d’arme en AlgérieEncore une saisie impressionnante d’arme en Algérie

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Menadefense.net

Laisser un commentaire