Euro 2016: la France ferme ses portes devant 2.300 hooligans



A l’approche de l’Euro 2016, la France a interdit l’entrée à plus de 2.300 « supporters violents ».

Le championnat d’Europe de football débutera la 10 juin prochain avec le match d’ouverture entre la France et la Roumanie.

« Le gouvernement a pris plusieurs mesures administratives d’opposition à l’entrée en France visant des supporters violents interdits de stade dans leur propre pays. A ce jour, pas moins de 2.355 fiches d’interdiction du territoire ont été inscrites dans le fichier des personnes recherchées », a annoncé le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve.

Selon des sources policières citées par les médias locaux, cinq rencontres du premier tour de l’Euro feront l’objet d’une vigilance renforcée: Angleterre — Russie (le 11 juin à Marseille), Turquie — Croatie (le 12 à Paris), Allemagne — Pologne (le 16 au Stade de France), Angleterre — Pays de Galles (le 16 à Lens) et Ukraine — Pologne (le 21 juin à Marseille).

Toujours d’après M.Cazeneuve, la France recevra le soutien de 180 policiers étrangers, dont des employés des forces de l’ordre russes, pour accentuer la lutte contre le hooliganisme.

Il a également rappelé que l’Euro 2016 se déroulait dans un contexte « exceptionnel », puisque la menace terroriste était « toujours à un niveau très élevé ».

« La France doit rester la France, et c’est la raison pour laquelle l’Euro 2016 se tiendra », a-t-il déclaré.

L’effectif global alloué à la mission de sécurité de l’Euro 2016 dépasse les 90.000 personnes.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire