FIFA : Infantino veut récupérer l’argent empoché par les « corrompus »



Le nouveau président de la Fédération internationale de football (Fifa), Gianni Infantino, passe à l’action et tient à récupérer tout l’argent empoché illégalement par des membres de la Fifa et d’autres officiels du football mêlés dans des affaires de corruption. Il a en effet entamé une démarche dans ce sens auprès des autorités américaines auxquelles il a fourni le 16 mars 2016 tous les documents nécessaires.

« En sa qualité d’institution lésée, la Fifa a soumis une demande de restitution au bureau du procureur fédéral et à celui des libertés conditionnelles du district Est de l’État de New York, réclamant des dommages aux quarante et un anciens officiels de la FIFA et autres organisations de football, dont Chuck Blazer, Jack Warner, Jeffrey Webb et d’autres personnes accusées dans le cadre des enquêtes menées actuellement par le Département de la Justice des États-Unis », a-t-on indiqué sur le site officiel de l’instance suprême du football mondial.

« Les prévenus ont abusé de leur position de confiance au sein de la Fifa et d’autres organisations internationales de football, causant des dommages sérieux et durables à la Fifa, à ses associations membres et à la communauté du football. L’argent qu’ils ont encaissé appartenait au football mondial et était censé contribuer au développement et à la promotion du football. En tant qu’instance dirigeante du football mondial, la Fifa souhaite récupérer cet argent et elle est déterminée à le faire, peu importe le temps que cela prendra », a expliqué Gianni Infantino.

41 anciens officiels de la FIFA concernés

« Les prévenus ont détourné cet argent de la Fifa, mais aussi des joueurs, des entraîneurs et des amateurs de football du monde entier qui bénéficient des programmes menés par la Fifa pour développer et promouvoir le football. Ces dollars devaient servir à investir dans des terrains de football, pas dans des résidences de luxe et des piscines ; il devait servir à acheter des maillots et pas des bijoux ou des voitures ; ils devaient financer la formation de joueurs et d’entraîneurs, pas entretenir le train de vie fastueux de dirigeants du sport ou du marketing. Lorsque la Fifa aura récupéré cet argent, il sera réaffecté à son objectif premier : le bien et le développement du football mondial », a ajouté le nouveau n°1 de la Fifa qui cherche aussi à obtenir réparation pour les dommages causés à sa marque, en termes d’image et de réputation, au niveau de la propriété intellectuelle et de ses relations commerciales.

Des dizaines de millions de dollars empochés illégalement

Les sommes prises ou détournées sont estimées à des dizaines de millions de dollars. « Il est probable que ce montant augmente au fur et à mesure que l’enquête progresse. Le gouvernement américain a déjà annoncé des sommes détournées, via des pots-de-vin, des dessous-de-table et autres montages de corruption élaborés par les prévenus, dont le montant est supérieur à la demande de la Fifa », a-t-on précisé sur le site officiel de la première instance du football international, secouée par une série de scandales qui ont précipité la chute de Sepp Blatter et de Michel Platini, suspendus six ans de toute activité liée au football.

Source : tsa-algerie.com / Ali Ouezzane

Laisser un commentaire