Football – JO-2016 (préparation) – Algérie–Irak, ce soir à 20h45 à Blida Un sérieux test pour les Verts



Après avoir effectué deux stages respectivement au Centre de préparation de Tikjda (Bouira) et au Centre technique national de Sidi Moussa (Alger), la sélection nationale olympique algérienne entame ce soir (20h45) sa phase précompétitive en affrontant son homologue d’Irak.

Ce premier match de la double confrontation prévue entre les deux équipes au stade Tchaker de Blida sera l’occasion, pour les deux coachs, de jauger le niveau de préparation de leurs troupes respectives. Cette première rencontre contraint le sélectionneur national, Pierre-André Schürmann, de se passer des services de deux joueurs qui ont pris part au premier stage à Tikjda, mais absents lors du deuxième regroupement.

Il s’agit des deux joueurs professionnels pressentis pour renforcer les Olympiques lors des prochains JO-2016, à savoir Ramy Bensebaïni et Saïd Benrahma. En effet, ces deux éléments n’ont pas été libérés par leurs clubs respectifs, Rennes et Nice, pour prendre part au regroupement des Fennecs à Sidi-Moussa et manqueront, par conséquent, les deux matches amicaux contre la sélection irakienne. Reste à savoir si ces deux joueurs seront autorisés par leurs clubs à prendre part au troisième et dernier stage prévu en Espagne la fin du mois en cours, et à faire partie des 18 joueurs qui iront au Brésil le 27 juillet prochain, pour disputer les JO. Si pour Benrahma la FAF aurait, nous dit-on, reçu des garanties de la part de son club, l’OGC Nice, pour sa libération le 17 de ce mois, c’est-à-dire au lendemain du stage de préparation du club français, pour Bensebaïni en revanche, c’est encore le flou total.
Le dernier mot reviendra au coach du Stade Rennais, l’ex-sélectionneur national Christian Gourcuff. Hormis ces deux forfaits, le coach national disposera du reste de son effectif et composera avec les plus en forme en cette période d’intersaison où il est difficile de retrouver la forme optimale. Ces deux rencontres amicales face à l’Irak, qui est aussi qualifié au tournoi de Rio, permettront à nos Olympiques de mettre en application le travail technico-tactique effectué depuis le début de leur préparation. Ce sera aussi l’occasion pour Schürmann de statuer sur le degré de préparation de chaque joueur et sur le travail de cohésion du groupe sachant qu’en face, il y aura une équipe irakienne très coriace. Des critères sur lesquels s’appuiera le Suisse pour dégager les contours de son équipe-type appelée à défendre les couleurs nationales dans la compétition planétaire de Rio.

Notons enfin qu’un second rendez-vous entre les deux sélections est programmé pour dimanche prochain dans la même enceinte, à partir de 20h. Après la deuxième confrontation face à l’Irak, les coéquipiers de Boukhemassa effectueront un dernier stage de préparation à Murcie (Espagne) avant de rallier le Brésil. Ce dernier stage sera ponctué par deux rencontres amicales face à Valence et Grenade les 20 et 24 juillet prochains. Le départ de la sélection olympique pour Rio est prévu pour le 27 de ce mois.
Khaled H.

Horizons-dz.com

Laisser un commentaire