Fronde anti-Ouyahia : les contestataires vont saisir le ministère de l’Intérieur



Nouveau rebondissement dans la contestation au sein du RND. L’aile anti-Ouyahia va saisir le ministère de l’Intérieur en vue de bloquer le prochain congrès extraordinaire du parti.

« La requête sera déposée d’ici jeudi », précise à TSA un cadre du parti. Une information confirmée par Semati Zoghbi, membre du conseil national. « Nous sommes en train de préparer le dossier et de rassembler les preuves qui accablent Ahmed Ouyahia », affirme notre interlocuteur.

Cette action a été arrêtée hier à l’occasion de la réunion des contestataires tenue à Alger. « D’autres actions sont en préparation. Nous les communiquerons au fur et à mesure », poursuit-il.

Mais sur quoi se baseront les opposants d’Ouyahia pour amener le ministère de l’Intérieur à annuler le congrès du RND ? Semati Zoghbi rappelle que « plusieurs infractions ont accompagné la préparation du congrès prévu du 5 au 7 mai prochain. D’autres infractions liées au statut et au règlement intérieur du RND sont enregistrées.

Parmi elles, les multiples absences d’Ahmed Ouyahia des réunions du conseil national après son éviction du parti, selon notre interlocuteur. « Ouyahia envoyait des procurations mais le règlement du parti est clair : les procurations doivent être justifiées par l’absence du territoire national ou la maladie. Ce ne fut pas le cas pour lui. Il était en Algérie et en très bonne santé », poursuit-il.

Contrairement à ce qu’ il prétend, « Ouyahia craint le mouvement de contestation », affirme notre interlocuteur qui nous invite à faire un tour des bureaux régionaux du parti : « Ouyahia a fermé les bureaux. Il craint qu’ils soient squattés par les militants contestataires. Idem pour le siège national à Ben Aknoun », affirme-t-il.

Source : tsa-algerie.com / Achira Mammeri

Laisser un commentaire