Fuites du Bac : le RND réclame des sanctions « fermes »



Le bureau national du RND, présidé par Ahmed Ouyahia, a appelé ce samedi 11 juin à des sanctions « très fermes » à l’égard des auteurs des fuites des sujets du Bac.

Réuni pour la première fois depuis son élection par le conseil national, le bureau du RND s’est également félicité des mesures prises par le gouvernement pour l’organisation de nouvelles épreuves, selon un communiqué rendu public.

Pour sa part, le président du Front du changement (FC), l’ex ministre Abdelmadjid Menasra a estimé que les auteurs des fuites doivent être sanctionnés. « Une enquête sérieuse et profonde s’impose pour identifier les véritables auteurs du scandale du Baccalauréat en vue de lutter contre la fraude et la triche », a-t-il affirmé lors d’une conférence organisée à Alger.

Vendredi, Louisa Hanoune avait appelé à des sanctions et à l’identification des commanditaires.

Quatre personnes qui travaillent à l’Office national des examens et concours (Onec), impliquées dans le scandale, ont été arrêtées, a annoncé jeudi le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed, Khaled El-Bey. Elles ont été placées sous mandat de dépôt.

Source : tsa-algerie.com / Sonia Lyes

Laisser un commentaire