Généraux à la retraite, ex-chefs de gouvernement et personnalités conviés: L’opposition veut ratisser large



Tous les anciens chefs de gouvernement à l’exception de Belkhadem, de nombreux ex-ministres, personnalités politiques, historiques et… seront conviés.

Une liste de 100 personnes, dont des chefs de partis politiques, des responsables de syndicats, d’associations, des anciens chefs de gouvernement et des ex-ministres, des généraux à la retraite, a été établie par l’Isco. Cette liste préliminaire sera soumise à l’approbation de leaders de partis et personnalités de l’Isco lors de la réunion prévue pour la journée de demain.
Parmi les partis qui seront sollicités figurent notamment le FFS, le Front du militantisme national(FMN) de Abdallah Haddad de l’Union pour le changement et le progrès (UCP) de Me Zoubida Assoul, mais aussi tous les partis en attente d’ agréments à l’image de l’Union démocratique et sociale(UDS), de Karim Tabbou, Nida El Watan de Ali Benouari, le Front national pour l’authenticité et le renouveau de Sadek Temmache, le Parti de l’Algérie pour la justice et la construction de Abderahmane Henouna. Du côté des organisations syndicales autonomes, on cite notamment le Snapap et le Cnapest. D’autre part, on évoque des comités citoyens antigaz de schiste du sud du pays et le Comité national de défense des droits des chômeurs (Cnddc). A l’exception de Belkhadem, tous les anciens chefs de gouvernement sont conviés à être de la partie.
Il s’agit particulièrement de Mouloud Hamrouche, Mokdad Sifi, Ahmed Ghozali, Ahmed Benbitour, Ali Benflis.
Ahmed Taleb Ibrahimi, ancien ministre des Affaires étrangères sous Chadli et président du parti non agréé Wafa et d’autres historiques comme le commandant de l’ALN Lakhdar Bouregaâ, seront pour leur part sollicités par l’Isco. Deux constitutionalistes, dont Mme Fatiha Benabbou sont également invités. La liste comporte aussi des noms d’ex-ministres à l’image de l’ancien ministre de l’Habitat, Abdelkader Bounekraf, Noureddine Bahbouh (ex-ministre de l’Agriculture), Mouldi Aïssaoui (ex-ministre de la Jeunesse et des Sports), Abdelaziz Ben M’hidi (ex-ministre du Tourisme) et Abdelaziz Rehabi, ex-ministre de la Communication et président de la Commission nationale de préparation du second congrès de l’opposition. L’Isco a également fait appel à des généraux à la retraite comme le général Rachid Benyellès, ancien ministre de la Défense et du Transport sous Chadli Benjedid, et le général à la retraite et ancien commandant des forces navales algériennes, Mohamed Yala.
Tout ce beau monde aura la latitude de donner son avis et sa vision sur la situations générale du pays et sur l’issue de la crise, lors des secondes assises de l’opposition prévues le 30 mars à la Mutuelle des matériaux de construction de Zéralda, selon un membre de cette instance, Saïdani Smaïl, également cadre du parti Jil Jadid, membre de la Cltd.
La déclaration politique, est un autre avant-projet qui sera soumis au débat pour son enrichissement par les participants lors d’une séance à huis clos prévue lors du deuxième congrès de l’opposition. Pour rappel, le FLN a programmé son meeting le même jour que le congrès de l’opposition.
A travers son show, le FLN et les partis ayant adhéré à son initiative, tenteront de faire de l’ombre à l’Isco. Pour les partis de cette instance, «le régime qui souffre de l’absence d’un projet national mobilisateur et rassembleur agit par diversion. Le FLN avec d’autres clientèles politiques, économiques et sociales du régime veulent donner la fausse impression qu’ils sont relayés dans toute la société», indique-t-on. Enfin, une liste de 37 partis et des dizaines d’associations, ont rejoint l’initiative du FLN.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Lexpressiondz.com

Laisser un commentaire