Grèce : les réfugiés d’un camp de rétention se font entendre



Après une nuit de manifestation pour dénoncer leurs conditions de vie, des dizaines de migrants ont franchi la barrière métallique entourant le centre de rétention, sur l’ile grecque de Chios.

Les forces de l’ordre ont tenté de repousser les activistes et fermer la frontière, mais les migrants ont ouvert les portes et continué à protester en chantant des slogans pour la liberté.

Laisser un commentaire