Guillaume Latour: Le langage du violon



«Le violon libre, moderne et inventif» c’est sous ce thème que le célèbre Guillaume Latour, a présenté son programme, mardi soir à la salle des fêtes de l’APC de Constantine ex-Hôtel de ville.

Initiée par l’Institut français, la production de ce jeune et brillant violoniste s’inscrit dans le cadre d’une tournée puisque l’artiste est passé par Tlemcen et Oran pour atterrir à Constantine.

Ce soir-même il sera à Annaba. Guillaume, par son interprétation magistrale, a su emporter le public venu apprécier son interprétation musicale vers une autre époque. C’est presqu’un dialogue entre lui et son instrument qu’il manipule avec une remarquable facilité.

C’est toute l’histoire d’une culture, une histoire et un amour traduit par des notes romantiques. Très modeste malgré sa perfor-mance, le musicien a fait preuve d’intelligence, de recherche et de création dans ses morceaux. Sa maîtrise, il faut le reconnaître est extraordinaire faite de sensibilité.

Il incarne l’émotion singulière car on n’a pas envie de revenir de cette époque où le violon était le roi de tous les instruments musicaux. Guillaume était passionnant et passionné.

L’artiste est un ancien membre du Quatuor Diotima. Il se produit aussi en duo avec la pianiste Célimène Daudet. Il recevra plusieurs prix internationaux durant sa carrière. Alors encore jeune il a parcouru déjà le monde et acquis des fans dans toute la planète. Le public fasciné par ses performances l’applaudira pendant un long moment.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Lexpressiondz.com

Laisser un commentaire