Gymnastique/Championnats d’Afrique : 12 pays présents à la 13e édition du 23 au 26 mars à Alger



ALGER – Douze (12) pays ont confirmé leur participation à la 13e édition des championnats d’Afrique de gymnastique artistique masculine et féminine et d’aérobic (juniors/seniors), prévue du 23 au 26 mars à la coupole du complexe olympique Mohamed-Boudiaf à Alger, a indiqué mardi le président de la Fédération algérienne de gymnastique (FAG), Salah Bouchiha.

« Outre l’Algérie, ce rendez-vous verra la présence de l’Afrique du Sud, de la Namibie, de la Tunisie, de la Centrafrique, du Congo, de l’Egypte, du Maroc, du Nigeria, de l’Angola, du Sénégal et de la Libye. L’arrivée des délégations est prévue à partir du 19 mars », a déclaré Bouchiha à l’APS.

Les joutes d’Alger auront lieu sous l’égide de la Fédération internationale de gymnastique (FIG) qui a homologué le cahier des charges de la compétition.

« Ces joutes ne seront pas qualificatives pour les jeux olympiques JO-2016 de Rio de Janeiro. Mais, selon la dernière résolution, les prochains championnats d’Afrique constitueront un passage pour les JO-2020 de Tokyo », a ajouté le président de la FAG.

Evoquant l’objectif de l’équipe nationale à l’occasion de cette compétition, le premier responsable de la FAG a souligné « la nécessité de conserver le titre en gymnastique artistique masculine et en aérobic chez les filles, décrochés lors de la précédente édition tenue en 2014 en Afrique du Sud ».

Concernant le volet organisationnel, Bouchiha a assuré que « tout sera fin prêt pour réussir ce rendez-vous important et prouver la capacité de l’Algérie à relever le défi ».

Et d’enchaîner : « Le tournoi d’Alger sera très relevé vu la présence de gymnastes d’Afrique du Sud, d’Egypte, de Tunisie, du Maroc et de Namibie. Nous allons faire en sorte de confirmer notre suprématie dans le gotha africain ».

Outre la date arrêtée conjointement avec l’Union africaine de gymnastique (UAG), la salle « la Coupole » a été retenue pour abriter les compétitions, les salles de l’ENFS/STS de Dely Brahim pour les entraînements et le centre de préparation des équipes nationales de Souïdania pour l’hébergement des délégations.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire