Humeur



Il paraît que la visite de Manuel Valls a été une réussite totale et que tout le monde va gagner dans ce fatras d’accords, de contrats et de déclarations de bonne volonté. On était presque au bord de la crise amoureuse, au sens positif du terme. D’ailleurs, le terme de gagnant/gagnant est un terme de la nouvelle sémantique politique créée par les fonctionnaires de l’économie de marché, dite économie mondiale ou mondialisation quand on veut faire plus court.

C’est un terme bizarre dans la mesure où quand il y a match, confrontation ou défi, il y a toujours un gagnant et un perdant ; sinon le jeu ne vaudrait pas la chandelle et les casinos fermeraient vite leurs portes.

Évidemment, on a aussi parlé d’éducation et de la place de l’enseignement du français dans l’enseignement algérien. Il y a eu certainement un malentendu entre les deux ministres à ce sujet mais tout le monde est resté dans l’opacité protocolaire. Pourtant Nouria Benghebrit n’est pas une femme du discours feutré, bien au contraire ! Et c’est pour ça que nous l’aimons et la soutenons.

Mais Mme. Benghebrit s’est-elle enquit de l’enseignement de l’arabe en France ? Certainement. Comme elle sait que le nombre de postes d’arabe, mis en concours, en France est de quatre pour l’agrégation et de six pour le Capes. En nette régression chaque année dans un pays qui compte une dizaine de millions de Musulmans dont le Coran est le guide de leur foi. Pour rappel ce livre sacré est rédigé en arabe…

Cette façon qu’a la France (officielle et bureaucratique !) d’ignorer de tels problèmes et qui croit dur comme fer que la langue française est la plus belle langue du monde. Nous qui l’aimons et la pratiquons, nous ne dirons pas cela.

Ce sont les Anglais qui la méprisent cette langue française et pas plus tard qu’hier soir un grand linguiste de majesté déclara à la BBC, que le français était une langue secondaire qui n’avait pas d’avenir ! Élucubrations que tout cela ? Peut-être.

L’essentiel c’est que cette visite de Mr. Valls nous a permis de nous rendre compte que notre Président se porte très bien…

Source : tsa-algerie.com / Rachid Boudjedra

Laisser un commentaire