Idir prépare un album avec les parlers amazighs d’Afrique du nord



Les titres du prochain album du chanteur algérien d’expression Kabyle, Idir, seront dans « différents parlers berbères d’Afrique du nord », a annoncé l’artiste en personne lundi lors d’une rencontre au siège du quotidien francophone « Liberté » à Alger.

Né d’une collaboration avec des artistes maghrébins présents au 1er Festival international des musiques berbères (France, septembre 2013), l’album devrait être enregistré « en Algérie et dans d’autres pays voisins », a précisé pour sa part le directeur de la chaîne de télévision organisatrice de ce festival, « Berbère TV », Mohamed Saadi.

Un duo avec le chanteur français Francis Cabrel est également prévu pour ce onzième opus, a ajouté le chantre de la chanson kabyle sans donner de précisions sur la date de sortie de l’album.

Idir a en outre annoncé la préparation d’un autre projet musical sur des textes du poète algérien d’expression Kabyle du XIXème siècle, Si Mohand U M’hand , figurant sur un « fascicule de traductions » de l’écrivain Mouloud Feraoun que l’artiste dit possèder grâce à ses liens familiaux avec l’auteur du « Fils de pauvre ».

Sur le statut de tamazight, inscrit depuis 2003 dans la Constitution algérienne en tant que langue nationale, le chanteur a plaidé pour tamazight « langue officielle », estimant qu’une telle disposition serait cependant « insuffisante » pour la « construction d’une culture berbère », qui passe aussi, à son avis, par l’enseignement de cette langue sur tout le territoire national.

Né en 1949 à Béni Yenni (Tizi-Ouzou), Idir, de son vrai nom Hamid Cheriet, s’est fait connaître dès 1976 avec son succès planétaire « A Vava Inouva ». Etabli en France depuis une trentaine d’années, il est l’auteur de dix albums dont « Identités » (1999), « Les chasseurs de lumières »(1993) et « Idir »(2013).

APS

Lire l’article depuis sa source : lematindz.net

Laisser un commentaire