Igerbucen : Un musicien génial d’envergure mondiale.



Au pied du mont Tamgut dans la commune des Aghribs, daira d’Azzefun, wilaya de Tizi-Wezzu est né Muhemmed Igerbucen le 13 Novembre 1907.

A 06 ans, Igerbucen rentre à l’école primaire des Aghribs. Par chance, il tombe sur Mr. Janin, un pédagogue remarquable qui lui fait aimer la musique. Cet art commence à imprégner tous ses sens. Quelque temps après, il part pour la Casbah. Au square Bresson, il écoutait assidument les artistes qui se produisaient et essayait de mémoriser les notes qui se faufilaient dans ses oreilles attentives et accueillantes.

Igerbucen aimait fréquenter l’école Anglaise qui se trouvait dans la rue du croissant à Alger. Un jour, Bernard Ross, un Ecossais qui prenait des bains de soleil à Alger, écouta Igerbucen et décela en lui une graine de star susceptible de devenir un génie.

Après avoir reçu l’aval de ses parents, il l’emmena à Londres. Igerbucen a 15 ans. Il fut inscrit au « Royal academy of music », un prestigieux établissement qui fait partie intégrante de l’université de Londres. Il étudie le solfège, l’Anglais, la littérature, le Latin et la philosophie. Le professeur Livinson lui enseignait les sonates, les mélodies, les harmonies des plus grands compositeurs classiques comme Chopin, Beethoven, Mozart…

Après des études complètes et poussées, il subit avec brio les examens du conservatoire national avec à la clef le premier prix de composition et d’harmonie. Après un séjour de 03 ans à Londres, Igerbucen sillonne la France, l’Allemagne et l’Italie pour perfectionner son art au contact des meilleurs compositeurs de ces pays. Il s’attardera notamment en Italie, séduit par ses compositeurs. Nanti d’une formation théorique et pratique d’une grande richesse et d’une qualité raffinée, Igerbucen s’impose avec panache au conservatoire national d’Autriche.

Igerbucen a commencé ses propres compositions musicales à l’âge de 20 ans.            Il avait composé plus de 600 œuvres et 86 musiques de films. Son œuvre est éparpillée à travers le monde, notamment aux U.S.A et en Europe.

Pour plus d’informations sur l’œuvre et le parcours artistique de Muhemmed Igerbucen, je vous recommande de lire le livre bien documenté du Dr.Mulud Unnughen. Ce précieux livre est intitulé « Mohamed Iguerbouchene, une œuvre intemporelle. » Ce livre de 128 pages, vendu 400 DA, est édité par les éditions « Dar Khettab. »

Par Hammar Boussad.

Laisser un commentaire