Ihitoussene : Bienvenue au festival de la forge !



Le village d’Ihitoussene prépare activement le festival de la forge qui aura lieu le 06/07/08 aout 2017. L’association culturelle «  7 Zbari »  et «  Tahitust », en collaboration avec le comité du village dirigé par M. Hamar Madjid rivalisent d’ardeur et de dynamisme pour que l’événement en sorte grandiose au delà de toutes espérances.

Le village d’Ihitoussene fait partie de la commune de Bouzeguène. En allant du chef-lieu de Bouzeguène vers At-zikki, un kilomètre plus loin, vous retrouverez au lieu dit « Tagunsa » deux panneaux géants qui signalent la fin du territoire de Bouzeguène et l’entrée au village d’Ihitoussene qui vous souhaite la bienvenue. Deux cent mètres plus loin, vous arrivez au quartier dit « Agaraj ».

En empruntant la route sur la gauche, vous pourrez visiter le village des forgerons de 2000 habitants qui culmine à 900 mètres d’altitude. Cent mètres plus loin sur votre gauche, vous apercevrez le musée de la forge surmonté de la stèle qui rend hommage aux martyrs tombés au champ d’honneur lors de la guerre de 1954-1962. Je vous conseille vivement de visiter le musée de la forge qui renferme une riche collection d’objets anciens en fer fabriqués par les premiers forgerons du village comme : sabres, haches, pioches, tenailles, faucilles, arrache-clous…

En continuant sur la même route, cent mètres plus loin, vous verrez l’école primaire qui porte le nom du martyr Aliane Mohand Ouamar. Vous vous trouvez au quartier dénommé « Leezla ».

En prenant sur la droite, vous rencontrerez la fontaine dite « Tala taqdimt » sur votre gauche. Un peu plus loin, vous trouverez deux routes : l’une mène vers le quartier des « At Aeli » par la droite, celle sur la gauche donne sur la place centrale dénommée « Taghaza ».

Là aussi, vous pouvez soit aller par la droite au quartier des « At Amiruc » ou prendre par la gauche pour aller prier à la mosquée proche dénommée « Mosquée Cheikh Aliane Belqasem ».

Sinon, si vous avez l’âme d’un artiste, vous ne manquerez pas de visiter la meilleure attraction touristique du village, la forge aux 7 enclumes qui faisait jadis la renommée du village. Pour rappel, tous les citoyens de la région d’At yeggar (de Houra jusqu’à Mehaga) juraient en utilisant la formule consacrée : « Je jure sur les 7 enclumes d’Ihitoussene ». A cette époque, cette forge servait de centre de formation de forgerons. Tous les citoyens du village étaient des forgerons. Seules quelques personnes douées pour les études dérogeaient à la règle. Le village ne comptait aucun chômeur. Certains travaillaient au village, les autres travaillaient dans les villes de l’est algérien. Dans cette forge qui fonctionne, vous pourrez admirer un forgeron en action qui répare un objet, le four, le soufflet, les 7 enclumes et d’autres objets en fer.

A côté de la forge, on retrouve « Tahanut n Tejmaet », un autre lieu séculaire qui abritait les réunions du village.

Si vous continuez votre visite en prenant par la droite, vous ferez connaissance avec le quartier dénommé « Annar ». C’est aussi par là que se trouve le passage vers le cimetière du village. Vous rencontrerez deux fontaines : l’une récente « Tala Ugelmim », l’autre « Tala n Lqern » se trouve à proximité du cimetière.

Par Hammar Boussad.

Laisser un commentaire