Ils ont encore accueilli El Hadi Ould Ali : Pour qui roulent Hocine Haroun et Ouahab Ait Menguellet ?



Jeudi dernier, lors de la cérémonie de clôture de la quinzième édition du Festival du film amazigh à la maison de la culture de Tizi Wezzu, le pouvoir a encore dépêché son « chargé de mission », El Hadi Ould Ali, afin de tenter de récupérer cette activité culturelle après avoir manipulé même la mort et l’enterrement du regretté artiste Lounès Kheloui, il y a deux mois de cela.

Jusque-là, rien d’étonnant puisqu’il s’agit de pratiques courantes de la part du pouvoir algérien. Mais ce qui l’est en revanche, c’est le fait qu’à chaque fois qu’El Hadi Ould Ali vient présider une cérémonie officielle dans la wilaya de Tizi Wezzu, deux élus, l’un du RCD (Rassemblement pour la culture et la démocratie) et l’autre du FFS (Front des forces socialistes) s’empressent volontiers à figurer parmi les premiers à accueillir El Hadi Ould Ali. Il s’agit du maire de Tizi Wezzu, Ouahab Ait Menguellet, du RCD et de Hocine Haroun, sénateur du FFS. Même durant la cérémonie de clôture, ces deux élus, de deux partis politiques se réclamant faussement du courant démocratique et de l’opposition, se sont arrangés, comme ils l’ont fait déjà à maintes reprises, à ce que leurs sièges à l’intérieur de la salle, et en première rangée bien sûr, soient mitoyens avec celui d’El Hadi Ould Ali.

Quand on sait qu’El Hadi Ould Ali est le chargé de mission du clan de Bouteflika à Tizi Wezzu, on se demande si les deux élus du FFS et du RCD ne roulent pas indirectement pour le même clan, en se cachant derrière les masques du RCD et du FFS ? Une autre question légitime s’impose : pourquoi les directions de ces deux partis politiques ne réagissent pas à cette proximité suspecte en désavouant Hocine Haroun et Ouhab Ait Menguellet avec El Hadi Ould Ali ? Avec un peu de clairvoyance, la réponse à ces questions peut être évidente.

Tahar Khellaf pour Tamurt

Source : tamurt.info

Laisser un commentaire