Innovation : l’Algérie 113e mondiale, loin derrière le Maroc et la Tunisie



L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) a publié son dernier rapport sur l’indice mondial de l’innovation. L’Algérie obtient un score de 24,5 points et se classe à la 113e place mondiale sur 128 pays étudiés, gagnant 13 places par rapport à l’année dernière (24,4 points, 126e sur 141). Mais notre pays est distancé par ses voisins marocain et tunisien.

En effet, le Maroc qui a progressé de six places par rapport à 2015, arrive en tête des pays d’Afrique du nord, suivie de la Tunisie (77e) et de L’Égypte (107e). Les Émirats Arabes unis (41e) arrivent en tête des pays arabes, suivie de l’Arabie Saoudite (49e), le Qatar (50e) et Bahreïn (57e). L’Afrique du sud (54e) arrive en tête des pays africains. À l’échelle mondiale, la Suisse, la Suède, le Royaume-Uni, les États-Unis d’Amérique, la Finlande et Singapour sont les pays les plus innovants. Dans le bas du classement, on trouve cinq pays africains (Burundi, Niger, Zambie, Togo et Guinée) alors que le Yémen est bon dernier.

Pour son classement, l’OMPI prend en compte 7 facteurs, à savoir l’environnement institutionnel, le capital humain et la recherche, les infrastructures diverses, la sophistication (développement) du marché et des entreprises, la production de savoir et de technologie, ainsi que la création (propriété intellectuelle…).

Les scores de l’Algérie pour chaque catégorie oscillent dans une fourchette de 14,6 points (création) à 45,7 points (environnement institutionnel).

« Il est essentiel d’investir dans l’innovation pour assurer une croissance économique sur le long terme », affirme M. Francis Gurry, directeur général de l’OMPI. « Compte tenu du climat économique actuel, la priorité de toutes les parties prenantes doit être de trouver de nouvelles sources de croissance et d’exploiter les possibilités qu’offre l’innovation mondiale ».

Source : tsa-algerie.com / Tewfik Abdelbari

Laisser un commentaire