Interview fictive avec Dda.Muhend Messaoudene.



L’ange : Est-ce que tu aimes le Père Noel ?

Muhend : Oui, mais je déteste sa couleur. J’aurais aimé qu’il soit vert.

L’ange : Quelle est ta religion ?

Muhend : Je crois en l’écologie.

L’ange : Ne m’énerve pas sinon je vais t’envoyer directement en enfer. L’écologie n’est pas une religion.

Muhend : Si tu ne me crois pas, clique sur tree rings facebook.com.

L’ange : Mais, c’est vrai, tu es mort dans la nature d’une mort naturelle, entouré par les randonneurs et enterré par les forestiers.

Muhend : Oui, mes amis randonneurs, j’en profite pour leur passer un grand bonjour. Ils me manquent déjà. J’espère qu’on se retrouvera tous ensemble bientôt. Au paradis ou en enfer, qu’importe ?

L’ange : Tu as un cœur pur et un dossier qui plaide en ta faveur mais comme tu ne fais pas la prière, tu dois subir un test pour être éligible au paradis. Choisis parmi ces quatre rubriques : E comme Ecologie, S comme Sport, P comme Poésie, Comme Chansons.

Muhend : Je choisis E comme Ecologie.

L’ange : Excellent ! Tu as répondu parfaitement à toutes les questions. Puisque tu aimes l’écologie, je t’envoie au paradis, au département d’écologie.

Dda.Muhend est accueilli par 72 vierges qui veulent toutes le séduire mais il reste de marbre devant ces créatures belles comme des rêves mais bêtes comme des oies. Une seule a réussi à lui plaire. Elle est plus intelligente que les autres. Elle a consulté les réseaux sociaux pour connaitre son profil psychologique. Elle comprit sa passion démesurée pour les forêts, les montagnes, la nature, la randonnée, l’environnement en général. Elle offrir à Dda.Muhend de mignons petits cœurs faits avec du cèdre, du zen, du chêne… Dda.Muhend sourit et la choisit pour faire partie du nouveau groupe dénommé : « Les randonneurs du paradis » en lui conseillant de rester cool.

Hammar Boussad rend hommage à Dda.Muhend Messaoudene.

Laisser un commentaire