Irak : début de la bataille pour la reconquête de Mossoul



En Irak, la bataille pour la reprise de Mossoul des mains de Daech a commencé. L’annonce a été faite, ce lundi 17 octobre, par le Premier ministre irakien Haider El Abadi.

« Le temps de la victoire est venu et les opérations pour libérer Mossoul ont commencé », a déclaré El Abadi dans une allocution à la télévision irakienne. « Je déclare aujourd’hui le début de ces opérations victorieuses pour vous libérer de la violence et du terrorisme de Daech », a-t-il ajouté.

Appuyées par les forces aériennes de la coalition menée par les États-Unis, les forces terrestres irakiennes et les Kurdes peshmergas ont lancé la bataille pour la reprise de Mossoul, occupée par l’Organisation de l’État islamique depuis 2014.

Le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, a réagi en déclarant que l’opération était « un moment décisif dans notre campagne pour infliger à l’État islamique une défaite durable ». « Nous sommes confiants que nos partenaires irakiens vaincront notre ennemi commun et libéreront Mossoul et le reste de l’Irak de la haine et de la brutalité de l’État islamique », a-t-il ajouté.

Le début de la bataille de Mossoul fait craindre un désastre humanitaire. L’ONU s’inquiète du sort des civils. Le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordinateur des secours d’urgence de l’ONU, Stephen O’Brien, a exprimé sa grande préoccupation pour la « sécurité de 1,5 million de personnes vivant à Mossoul qui pourraient être touchées par les opérations militaires ».

Source : tsa-algerie.com / Riyad Hamadi

Laisser un commentaire