Issad Rebrab : « Ce ne sont pas les idées qui manquent mais l’absence de décisions »



Issad Rebrab déplore l’absence de décisions au sommet de l’État algérien. « Ce ne sont pas les idées qui manquent mais l’absence de décisions. Il nous faut des hommes qui prennent des décisions très, très rapidement », a déclaré le président de Cevital, dans un entretien à Jeune Afrique, publié ce lundi 21 novembre.

La situation est « intenable »

Le plus grand patron du pays s’inquiète pour l’avenir de l’Algérie et estime que la situation « est intenable » en raison d’une dépendance « suicidaire » aux hydrocarbures. Il juge « urgent de diversifier notre économie qu’en 2030 la population algérienne sera de 50 millions d’habitants. Il faut de l’emploi, du logement et des ressources énergétiques pour ces 10 millions d’âmes supplémentaires qui vont venir dans quinze ans. Comment va-t-on s’en sortir si notre économie continue à dépendre des hydrocarbures ? C’est intenable ».

Rebrab ne pense pas à la retraite

À 72 ans, le patron de Cevital sillonne toujours la Planète pour poursuivre le déploiement à l’international de son groupe. Il affirme ne pas penser à prendre la retraite. « Sincèrement, je ne pense pas aujourd’hui prendre ma retraite », lance-t-il, en soulignant une ambition sans limite. « Mon luxe, c’est de créer de nouvelles usines », résume-t-il.

Rachat d’El Khabar

Issad Rebrab est revenu sur le rachat d’El Khabar en affirmant qu’il « respecte » la décision de la justice qui a annulé la transaction. « La justice a pris sa décision, je la respecte », affirme Rebrab, en ajoutant que les médias « ne sont pas une priorité » de Cevital. « Ce n’est pas ma tasse de thé ».

Selon Issad Rebrab, le groupe Cévital réalise un chiffre d’affaires de 4 milliards de dollars et compte 18.000 collaborateurs. Premier groupe privé en Algérie, avec une croissance de 30% par an en moyenne depuis quinze ans, Cévital est le deuxième exportateur et le deuxième contributeur en fiscalité après Sonatrach. « Cévital est une vache à lait pour l’Algérie », dit-il.   

Source : tsa-algerie.com / Ali Idir

Laisser un commentaire