JO 2016 : cruelle élimination de Bouyakoub face au N.2 mondial



Le judoka algérien Lyes Bouyakoub a été éliminé ce jeudi des JO 2016 suite à une amère défaite concédée face Elmar Gasimov (Azerbaïdjan).

Le sport est cruel mais il est ainsi fait. Après avoir passé avec succès l’écueil du premier tour en dominant l’Emirati Ivan Remarenco, Bouyakoub a vu son parcours olympique prendre fin face au N.2 mondial.

Dans une confrontation où la victoire lui tendait les bras, l’Algérien peut nourrir beaucoup de regret quant à son entame de combat jugée un peu poussive où il a reçu deux avertissements (Shido).

Gasimov a ensuite fait valoir son statut de grand favori en prenant à défaut l’Algérien et inscrire un Waza-ari. Obligé de réagir, Bouyakoub a réussi à revenir dans le match à moins d’une minute du terme en égalisant à un Waza-ari partout. Il a ensuite poursuivi son effort pour pousser son adversaire à la faute et qui s’est vu infliger un Shido à son tour.

Néanmoins, la réaction de Bouyakoub est intervenue tardivement et il quitte ainsi la compétition à cause d’un petit Shido.

La débâcle continue

A la suite de cette défaite, Bouyakoub rejoint les deux autres judokas éliminés, à savoir, Houd Zourdani (- 60 kg) et Abderrahmane Benamadi (- 92 kg). Le premier a été sorti au second tour de sa catégorie battu dimanche dernier par le Mongole Tumurkhuleg Davaadorj, vice champion du monde.

Pour sa part, Benamadi, sur qui reposé un grand espoir de médaille, il a tout simplement raté son tournoi en se faisant éliminé, mercredi, au premier tour par l’Ouzbek, Jarev Sheryali.

Il ne reste plus que deux judokas, qui feront leur entrée en lice vendredi, il est question de Mohamed Amine Tayeb (+100 kg) et de Sonia Asselah (+78 kg). Tayeb aura comme adversaire le Mongole Battulca Temuulen (16e de finale), alors que Asselah affrontera en 8es de finale la Chinoise Yu Son.

Radioalgerie.dz

Laisser un commentaire