La 11e édition du FIFOG aura lieu du 11 au 17 avril à Genève



Le Festival International du Film Oriental de Genève (Fifog) aura lieu du 11 au 17 avril.

Tahar Houchi : « Sauvons la liberté ! La liberté sauve le reste ! »

La fulgurance de l’évolution du monde est telle que le cerveau humain se retrouve dans l’incapacité de l’ordonner et de produire du sens rapidement. L’explosion des moyens de communication complexifie davantage les choses. La politique de rétention de l’information, si chère à Goebbels, pratiquée par les systèmes totalitaires, cède la place à la stratégie de profusion d’informations, provoquant ainsi la restriction de notre libre arbitre. Les conséquences sociales, économiques et politiques qui en découlent accélèrent cette marche macabre. Dans les deux cas, c’est la liberté, essence de la création artistique, qui est menacée. Les artistes et cinéastes résistent. Ils veulent préserver leur liberté. C’est cet oxygène de l’harmonie et l’épanouissement des individus et des sociétés que le FIFOG veut célébrer à travers des créations cinématographiques qui respirent le parfum de l’irrévérence et de l’impertinence. La liberté, en Orient, notamment dans les pays du Levant violentés et ensanglantés, revêt un sens particulier. Est-il absurde de revendiquer la désinvolture quand des vies sont quotidiennement et massivement fauchées ? Les réalisateurs présentant leurs films à la 11ème édition du FIFOG trouvent légitime cette revendication. Nous pensons avec eux que, face au chaos, l’absence de sens et la mort, l’art reste la voix du salut. Avec eux et Victor Hugo, nous hurlons : «Sauvons la liberté ! La liberté sauve le reste !» Nous aussi, avec le FIFOG, nous voyons notre liberté menacée, notamment par le manque de soutien que ce précieux projet mérite. Mais, plutôt que de renoncer, nous murmurons avec nos invités et avec vous, chèr(e)s fidèles festivalier(ère)s : quoi qu’il arrive, pour paraphraser Benoît Granger, il nous restera toujours la liberté de rêver, et, à ce moment-là, nous rêverons de liberté et de films. Bon festival !

Présentation du Fifog

L’association Festival International du Film Oriental de Genève, en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux œuvrant pour la diversité culturelle, la promotion du cinéma et l’intégration des étrangers en Suisse, organise annuellement une rencontre cinématographique portant le nom Festival International du Film Oriental de Genève (FIFOG). Manifestation cinématographique incontournable dans le paysage culturel de la Suisse romande, le FIFOG a pour but de présenter un autre visage de l’Orient, et de consolider les liens culturels entre celui-ci et l’Occident en promouvant le cinéma, la diversité et le dialogue culturel. À travers des films de jeunes réalisateurs, des tables rondes, des rencontres et des débats sur les thématiques des films projetés, ce festival espère ainsi participer au dialogue entre Orient et Occident, loin des idées préconçues. Porté par plus de 200 partenaires, il présente chaque année une centaine de films, tous genres confondus, accompagnés d’une soixantaine d’invités en provenance de l’Orient et de l’Occident. À l’occasion 5 jurys décernent respectivement un FIFOG d’or et un FIFOG d’argent. II. Présentation de l’édition 2016 Forte du soutien de la République et canton de Genève et du Département de la culture de la Ville de Genève et placé sous le patronage de la commission suisse de l’UNESCO, la 11ème édition du FIFOG aura lieu du 11 au 17 avril 2016, et ce dans quelque 20 lieux du bassin lémanique. Aux projections s’ajouteront des débats, des colloques, des conférences, une exposition artistique, des programmes scolaires et des ateliers de formation audiovisuels. Cette édition est présidée honorifiquement par la célèbre écrivaine algérienne Ahlam Mosteghanemi. Tout en continuant à explorer les cinématographies les plus originales et les plus innovantes d’Orient et d’Occident, à travers ses diverses sections, le FIFOG, pour son onzième anniversaire, va célébrer la Liberté sous toutes ses formes. Une occasion d’explorer ce sentiment humain irrépressible et cette aspiration qui hante et fructifie les imaginaires de tant d’artistes et de réalisateurs. Dans le registre des honneurs, la place revient aux pays du Levant, appelés aussi en arabe le Cham, comportant la Syrie, le Liban, la Palestine et l’Irak, tristement remis d’actualité par la violence aveugle qui les secoue. À travers ce large panorama, c’est la résistance, la défense de la liberté et la célébration de l’art face aux cris triomphalistes et éphémères de la sauvagerie que souhaite mettre en lumière le FIFOG cette année. Une note de finesse dans un monde de barbares. Lors de cette édition, un vibrant hommage sera rendu au défunt Omar Sharif, acteur de légende qui s’est imposé sur les écrans autant en Orient qu’en Occident, à travers la projection d’une série de ses films.

LL HD • Dès 10 ans C’est l’histoire de Zeer, une poterie qui se sent triste et veut voir la lumière. Zeer devra affronter de nombreuses difficultés pour atteindre les faisceaux lumineux. Dans cette entreprise périlleuse, il recevra l’aide du petit Zeer, une autre poterie du même nom. inédit Orient-express n°6 Yo te quiero Nicolás Conte Argentine • Animation • 2014 • 8’ • sans parole • FULL HD • Dès 6 ans Sur le chemin du retour de l’école, Juancito, garçon solitaire des steppes de Patagonie, rencontre un petit cheval qui paraît abandonné. Le fait d’avoir un nouveau compagnon de jeu laisse penser au garçon qu’il peut le garder. Il en oublie que le cheval n’attend rien d’autre que de retrouver son maître. inédit Événement & Orient-express n°11 Événement & Seeing the self Série de courts-métrages de jeunes libanais & réfugiés syriens Liban • Séries de courts-métrages • 2015 • 63’ • VO libanais ST ANG • Dès 14 ans Beirut DC, avec le soutien de l’UNICEF du Liban, a organisé 2 ateliers de vidéo storytelling dans la vallée de Bekaa et à Beyrouth. Les participants étaient des réfugiés syriens et des Libanais, tous adolescents venant de communautés discriminées. Une approche à la fois thérapeutique et cinématographique. 13 de ces films seront projetés. Après les projections, une discussion aura lieu autour du travail et de la méthode utilisée avec l’intervention de la responsable Sabine Choucair, clown et thérapeute sociale. En collaboration avec Beirouth DC Un récit sur la détention et la perte. Après la guerre et l’exil, reste-t-il un espoir qu’Aya continue ses études ? Paroles de jeunes Syriens au Liban sur les dernières tendances. Un enfant raconte comment sa mère a été tuée, à Tripoli, dans le nord du Liban. Le quotidien désagréable de deux Syriens réfugiés au Liban. Les conditions de vie précaires des communautés pauvres et discriminées au Liban. Invitation à un voyage comparatif entre sa vie en Syrie et sa nouvelle vie au Liban. Les humiliations et les souffrances de jeunes réfugiés syriens au Liban. Mohamad confesse ses secrets les plus intimes à la caméra. Le film relate le calvaire de Layal à l’orphelinat ainsi que chez ses parents. Maher et Mohamed planifient leur migration illégale en Allemagne. L’histoire vraie d’une jeune fille qui vit dans la peur après s’être fait violer. Rami prend sa caméra, va là où l’on ne peut aller et nous dévoile une cruelle réalité. Ahmad Rama Sharbaji Vacances forcées Aya El Awad À la mode Bouchra Dayati Jabal Mehssen et Bab El Tebaneh Nadi Machos (Les) Mohamed Sayah Helam Notre société Collectif Sandales syriennes (Les) Mohamed Sayah Helam Cigale Youssef El Chemaly Confession (La) Mohamad Sharbaji Des Jours et des nuits Layal Jamalelddine Contrebande M. Hassoun & M. Al Wazir Peur Anonyme Entre une tente et une étable Mohamed Rami 27 VII.

LISTE DES FILMS PAR PAYS

ALGÉRIE LONGS-MÉTRAGES FADHMA N’SOUMER BELKACEM HADJADJ MADAME COURAGE MERZAK ALLOUACHE MAINTENANT ILS PEUVENT VENIR SALEM BRAHIMI COURTS-M ÉTRAGES BABOR CASANOVA KARIM SAYAD KOUSAYLA TAHAR HOUCHI REGARDS NOUREDDINE KEBAILI (LA) VOIX DU SILENCE SLIMANE BOUBEKEUR YIDIR TAHAR HOUCHI DOCUMENTAIRES RACONT’ARTS YAZID ARAB

ALLEMAGNE COURTS-M ÉTRAGES DON’T SHOOT ME MR. TALIBAN BENJAMIN MARTINS INVISIBLE ME MURAT ÜNAL

ARABIE SAOUDITE DOCUMENTAIRES LOST MOHAMMED AL FARAJ

ARGENTINE COURTS-M ÉTRAGES YO TE QUIERO NICOLAS CONTE

BAHREÏN COURTS-MÉTRAGES RAINBOW MAHMOOD AL SHAIKH

BANGLADESH LONGS-M ÉTRAGES KRISHNO POKKHO MEHER AFROZ SHAON

BELGIQUE LONGS-M ÉTRAGES GO HOME JIHANE CHOUAIB COURTS-M ÉTRAGES CARTE POSTALE MAHASSINE EL HACHADI (LA) GRAINE BARNEY FRYDMAN

CANADA DOCUMENTAIRES (LA) FEMME MIGRANTE ELI JEAN TAHCHI

ÉGYPTE LONGS-M ÉTRAGES CAIRO TIME AMIR RAMSES (LES) EAUX NOIRES YOUSSEF CHAHINE (LE) FLEUVE DE L’AMOUR EZZEDINE ZULFICAR LUTTE SUR LE NIL ATEF SALEM (LE) MARIONNETISTE HANI LACHINE NOS PLUS BEAUX JOURS HELMI HALIM DOCUMENTAIRES JE SUIS LE PEUPLE ANNA ROUSSILLON OM AMIRA NAJI ISMAIL COURTS-MÉTRAGES BLACK AND WHITE OSAMA ELSAMADONY CHORD AND STRING MANSOUR EL SHERIF CLOSED DOORS AMR FOUAD FROM INSIDE RAMY EL GABRY KEYS MANSOUR EL SHERIF MADE OF DIRT MUSTAFA EL MELIGY NEW YEAR’S EVE SALAH AL GAZAAR WHAT REMAINS SAAD SAMIR WINTRY SPRING MOHAMED KAMAL ZEER STORY AYMAN MOHAMED

ETATS-UNIS LONGS-MÉTRAGES (LE) DOCTEUR JIVAGO DAVID LEAN LAWRENCE D’ARABIE DAVID LEAN DOCUMENTAIRES RED LINES ANDREA KALIN & OLIVER LUKACS COURTS-MÉTRAGES I SAY DUST DARINE HOTAIT

FRANCE LONGS-MÉTRAGES DERNIER JOUR DE YITZHAK RABIN AMOS GITAÏ FATIMA PHILIPPE FAUCON GO HOME JIHANE CHOUAIB MADAME COURAGE MERZAK ALLOUACHE MAINTENANT ILS PEUVENT VENIR SALEM BRAHIMI MONSIEUR IBRAHIM ET LES FLEURS DU CORAN FRANÇOIS DUPEYRON MUSTANG DENIZ GAMZE ERGÜVEN PETITES GUERRES MAROUN BAGDADI (LA) VACHE MOHAMED HAMIDI DOCUMENTAIRES AU CŒUR DU DAECH KAMAL REDOUANI LIBYE : DAECH AUX PORTES DE L’EUROPE KAMAL REDOUANI JE SUIS LE PEUPLE ANNA ROUSSILLON KURDISTAN, LA GUERRE DES FILLES MYLENE SAULOY SALAFISTES F. MARGOLIN ET L. OULD M.SALEM COURTS-MÉTRAGES DISNEY RAMALLAH TAMARA ERDE HARAMISTE ANTOINE DESROSIERES (UN) METIER BIEN FARID BENTOUMI PEAU DE COLLE KAOUTHER BEN HANIA POUR TON BIEN IBTISSEM GUERDA PIQUE-NIQUE ZANGRO TERREMERE ALIOU SOW TUNISIE 2045 TED HARDY-CARNAC VOILER LA FACE IBTISSEM GUERDA

GRAND-BRETAGNE LONGS-MÉTRAGES LAWRENCE D’ARABIE DAVID LEAN COURTS-MÉTRAGES I AM SAMI KAE BAHAR

IRAK COURTS-MÉTRAGES ANOTHER WAR AHMAD SHAWQI I AM SAMI KAE BAHAR HASSAN IN WONDERLAND ALI KAREEM OBAID

IRAN LONGS-MÉTRAGES GAP KIARASH ASADIZADEH COURTS-MÉTRAGES FISH SAMAN HOSSEINPUOR MALEKIA MOHAMMAD BAGHER SHAHIN MY INNER ME BARZAN ROSTAMI IRLANDE COURTS-MÉTRAGES SHOOT RORY CONWAY ITALIE COURTS-MÉTRAGES HASSAN IN WONDERLAND ALI KAREEM OBAID

ISRAËL / PALESTINE LONGS-MÉTRAGES DERNIER JOUR DE YITZHAK RABIN AMOS GITAÏ OMAR HANY ABU-ASSAD DOCUMENTAIRES LETTER TO OBAMA MOHANAD SALAHAT NUN WA ZAYTOUN EMTIAZ DIAB 30 JAPON LONGS-MÉTRAGES AN, LES DELICES DE TOKYO NAOMI KAWASE

LIBAN LONGS-MÉTRAGES PARISIENNE DANIELLE ARBID PETITES GUERRES MAROUN BAGDADI VERY BIG SHOT MIR-JEAN BOU CHAAYA WAYNON C. IGHNIADES, J. BEYROUTHY, M. ABDEL KARIM, N. BECHARA, S. HABER, T. KORKOMAZ, Z. MAKKI DOCUMENTAIRES BEIRUT SPEAKS NATHALIE RBEIZ (LA) FEMME MIGRANTE ELI JEAN TAHCHI STRONG WILL NATHALIE RBEIZ COURTS-MÉTRAGES ALL THAT IS LEFT LEA KAMEL AMOR FATI GHIWA EL HAIBY LAST NIGHTS OF BEIRUT CELINE LAYOUS PARFUM DE CITRON SARAH CARLOT JABER REVOLTANGO ELIE KAMAL (LE) VOLEUR DE CASSEROLES NICOLAS FATTOUH (LE) RUISSEAU NOUR AL-MOUJABBER SABA7ORADIO SIMON SOUAID SEARCHING FOR ABBAS KIAROSTAMI LES FRERES MALAS SOUS LES SOUTANES MICHEL ZARAZIR SEEING THE SELF Série de 13 courts-métrages

MAROC LONGS-MÉTRAGES KARYAN BOLLYWOOD YASSINE FENNANE MUCH LOVED NABIL AYOUCH LA VACHE MOHAMED HAMIDI DOCUMENTAIRES BRISER LE SILENCE SUR LE HARCELEMENT SEXUEL : LES MAROCAINS S’EXPRIMENT ! RESEAU ASSOCIATIF GLOBAL GIRL MEDIA COURTS-MÉTRAGES BOUT À BOUT ASMAE EL MOUDIR CARTE POSTALE MAHASSINE EL HACHADI TAYRI ZOUHAIR FARATHI VOILER LA FACE IBTISSEM GUERDA

PAYS-BAS DOCUMENTAIRES NIEUW EEFJE BLANKEVOORT

QATAR LONGS-MÉTRAGES VERY BIG SHOT MIR-JEAN BOU CHAAYA 31

SUÈDE DOCUMENTAIRES LETTER TO OBAMA MOHANAD SALAHAT

SUISSE LONGS-MÉTRAGES GO HOME JIHANE CHOUAIB LINSENBÜNDEL GHAMKIN SALEH COURTS-METRAGES À FLEUR DE PEAU NABIL RAFI ABRICOTS ET POÉSIES FABIO EL KHOURI BABOR CASANOVA KARIM SAYAD COURBER L’ECHINE KHADIJA BEN-FRADJ JOCONDE LORA MURE-RAVAUD KOUSAYLA TAHAR HOUCHI L’OFFRE MOÏRA PITTELOUD TONTON, TATA, MAMAN ET MOI ABIR TELLICHE

SYRIE LONGS-MÉTRAGES LINSENBÜNDEL GHAMKIN SALEH WAITING FOR THE FALL JOUD SAID COURTS-MÉTRAGES 115 LES FRÈRES MALAS COMME LES PIGEONS VOYAGEURS HANNA KARIM (THE) LAST SONATA HOUSSAM SHARABATI MALEKIA MOHAMMAD BAGHER SHAHIN ROZNAMA NADINE TAHSIN BEK SEARCHING FOR ABBAS KIAROSTAMI LES FRERES MALAS SOULAIMA HOUSSAM SHARABATI

TUNISIE LONGS-MÉTRAGES A PEINE J’OUVRE LES YEUX LEYLA BOUZID LES FRONTIÈRES DU CIEL FARES NAANAA NARCISSE SONIA CHAMKHI PRINTEMPS TUNISIEN RAJA AMARI COURTS-M ÉTRAGES (LA) NUIT DE LA LUNE AVEUGLE KHEDIJA LEMKECHER PEAU DE COLLE KAOUTHER BEN HANIA

TURQUIE LONGS-MÉTRAGES (THE) LONG WAY HOME ALPHAN EŞELI MUSTANG DENIZ GAMZE ERGÜVEN SIVAS KAAN MÜJDEC

Plus d’informations voir : fifog.org

Lire l’article depuis sa source : lematindz.net

Laisser un commentaire