La Chine durcit son contrôle sur les ONG étrangères



Une nouvelle loi adoptée en Chine permettra d’interdire les organisations soupçonnées d’actes de sabotage ou de séparatisme.

L’agence Chine Nouvelle rapporte que le parlement chinois a adopté jeudi une loi modifiant les règles de fonctionnement des ONG. 

La loi prévoit notamment que les ONG étrangères (organisations de bienfaisance, associations d’affaires et établissements scientifiques) devront entrer en « partenariat » avec une institution gouvernementale chinoise à laquelle elles rendront compte de leur activité. 

En vertu de la loi, les organes de sécurité seront habilités à interdire toute action considérée comme une menace à la sécurité nationale, ainsi qu’à convoquer pour entretien les chefs d’ONG. 

La police chinoise pourra désormais porter sur une liste noire et interdire les organisations soupçonnées d’actes de sabotage à l’encontre du pouvoir ou de séparatisme. 

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire