La CIA célèbre à sa manière le 5e anniversaire de la mort de Ben Laden



L’agence de renseignements des Etats-Unis (CIA) a invité les internautes à revivre sur Twitter l’opération de neutralisation du fondateur de la nébuleuse terroriste Al-Qaïda réalisée par les forces spéciales américaines il y a cinq ans au Pakistan.

Le 5e anniversaire de la liquidation d’Oussama Ben Laden, fondateur d’Al-Qaïda, a été fêté à sa façon par la CIA, qui a notamment décidé de poster sur Twitter un exposé détaillé du déroulement de l’opération de la nuit du 1er au 2 mai 2011. 

« En célébrant le 5e anniversaire de l’opération (de liquidation) d’Oussama Ben Laden à Abbottabad, nous allons twitter le raid comme s’il avait lieu aujourd’hui », ont annoncé les collaborateurs de la CIA. 

Ensuite, pendant huit heures d’affilée, dans la nuit de dimanche à lundi, l’agence a multiplié les tweets pour raconter, heure par heure, le déroulement de l’opération qui a permis de neutraliser Oussama Ben Laden. Selon cet exposé, des hélicoptères US se sont posés à Abbottabad deux heures après l’ordre émis par le commandement de lancer l’opération qui, d’après les photos publiées, était suivie pour toute l’administration des Etats-Unis.  

2 heures 14 minutes plus tard, le terroriste numéro 1 aurait été découvert et liquidé, Barack Obama recevant la confirmation de la mort d’Oussama Ben Laden 14 minutes plus tard.

Toujours selon la version officielle, dans le plus grand secret, le corps du fondateur d’Al-Qaïda a été jeté dans la mer depuis un bâtiment de guerre US.

La CIA a twitté la célèbre photo du président Barack Obama suivant les développements avec d’autres hauts responsables américains dans la Situation Room, la salle de crise de la Maison Blanche.  

Le « live-tweet » du raid des forces spéciales américaines sur la résidence d’Oussama Ben Laden au Pakistan n’a pas été apprécié par tous les internautes, certains estimant que l’initiative était de « mauvais goût ». Une discussion a éclaté, et beaucoup ont jugé que la version officielle de la mort du fondateur d’Al-Qaïda n’était en fait qu’un tissu de mensonges.  

Commentant dimanche sur la chaîne NBC la menace terroriste actuelle, le directeur de la CIA, John Brennan, a souligné qu’éliminer le chef de l’Etat islamique (EI ou Daech), Abou Bakr al-Bagdadi, aurait un « impact » important sur cette organisation djihadiste qui a éclipsé de nos jours la nébuleuse terroriste Al-Qaïda.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire