La correction !



Le leader du championnat, l’USMA, avec une équipe formée majoritairement de remplaçants,  a lourdement chuté, hier, au stade de Relizane, face au club local le RCR sur un score fleuve de 3 à 0. Un scénario que personne n’attendait vu la différence de niveau des deux équipes. Si pour les Usmistes, le match n’était qu’une simple formalité, ce n’était pas le cas pour les locaux menacés directement de relégation. Il faut préciser que le coach usmiste, Miloud Hamdi, a aligné une équipe new-look où l’on a noté la présence du jeune Redouani, le retour de Abdelaoui, Bouchema, Beldjilali, Baïtèche et Nadji. Dès le coup d’envoi, ce sont les locaux qui se son lancés à l’assaut des buts de Berrafane à la recherche du but libérateur, plusieurs actions menées par Salim Boumechera, Manucho et Tiaïba, ont été annihilées par Chaffaï et sa défense qui ont bien résisté. Les visiteurs qui paraissaient très loin de leur niveau habituel, n’ont rien fait pour inquiéter les Relizanais qui sont parvenus à trouver le chemin des filets à la 41’ de jeu par Tiaïba qui a profité d’une erreur défensive pour mettre le ballon au fond des filets. Sur ce petit avantage, l’arbitre renvoie les deux équipes aux vestiaires pour la pause citron. Au retour, c’est le même scénario qui se répète, une équipe qui attaque et l’autre qui défend, à la 53’ de jeu, Manucho porte l’estocade à 2 à 0 pour le RCR. Ce but assomme les Algérois qui ont complètement abdiqué ce dont profite Tiaïba pour inscrire le 3e but sur penalty à la 76’. Les carottes sont cuites pour les Usmistes qui ont tenté vainement de sauver l’honneur. Les Relizanais tenaient à cette victoire qui leur permet d’engranger trois précieux points en totalisant 27 points et de rejoindre l’USMB à la 13e place au classement général. L’USMA, elle, conserve son poste de leader avec 51 points contre 35 pour le MOB, une confortable avance qui permettra aux enfants de Soustara de s’emparer du titre de champion. Notons que c’est la première fois cette saison que les Rouge et Noir s’inclinent avec un score aussi sévère. Le prestige du club a pris un sérieux coup. Le RCR fait tomber pour la 3e fois les Usmistes qui ont déjà l’esprit ailleurs. Hamdi aura du mal à maintenir la mobilisation de son groupe à six journées de la fin du championnat.

R. A.

Source : www.liberte-algerie.com / Rachid Abbad

Laisser un commentaire