La députée allemande passe l’éponge sur la tarte



Sahra Wagenknecht, la dirigeante de la gauche allemande qui a été entartrée samedi dernier, renonce à porter plainte contre son jeune agresseur.

Sahra Wagenknecht, l’une des dirigeantes du parti Die Linke (gauche allemande) au Bundestag (parlement allemand), a reçu un gâteau au chocolat en pleine figure, lors d’un congrès du parti à Magdebourg. Samedi 28 mai, un militant de gauche a accompli ce geste au nom d’une initiative antifasciste, « Gâteaux pour les misanthropes ». Après l’attaque, l’agresseur a été évacué par un agent de sécurité.

Cependant, Sahra Wagenknecht a pris la décision de ne pas déposer plainte contre le jeune homme, annonce le journal allemand Focus.

Mme Wagenknecht est connue pour ses propos dénonçant la politique migratoire de Berlin. Elle s’est également prononcée pour la levée des sanctions antirusses, a qualifié le président turc Recep Tayyip Erdogan de « parrain du terrorisme » et appelé l’Europe à mettre fin à la volonté des Etats-Unis de déchaîner les guerres à travers le monde.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire