La « journée de la fille » célébrée sur les réseaux sociaux en Inde



Les Indiens ont fêté jeudi 11 août la « journée de la fille » sur les réseaux sociaux. Une initiative lancée par les autorités indiennes destinée à sensibiliser sur les avortements de fœtus féminins, une pratique courante dans le pays.

La « fête des filles » est devenue une nouvelle tradition en Inde. Désormais, le 11 août, on célèbre les filles, belles-filles et petites-filles, notamment sur les réseaux sociaux. L’objectif de cette journée est avant tout politique : il s’agit pour les pouvoirs publics indiens de mettre un terme – ou du moins de réduire – le foeticide féminin.

Le phénomène est loin d’être anecdotique dans le pays de Mahatmah Ghandi. Chaque année, des milliers d’avortements destinés à éliminer les fœtus féminins y sont pratiqués. En 2010, il manquait 43 millions de femmes en Inde, selon un rapport du programme des Nations Unies. Et l’écart ne semble pas prêt de s’estomper.

France24.com

Laisser un commentaire