La livre sterling subirait une chute historique en cas de Brexit



Des analystes financiers ont fait leurs pronostics sur le cours de la livre sterling dans le cas de la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne et dans le cas d’un vote contre le Brexit.

Soit la livre sterling atteint son niveau le plus bas depuis 30 ans, soit elle grimpe jusqu’à un dollar et demi. Voilà les deux scénarios pronostiqués par des experts.

En février 2016, le cours de la livre sterling a atteint son niveau bas depuis sept ans. La chute de la monnaie britannique a été enregistrée dans la foulée de la déclaration du premier ministre britannique David Cameron qui a annoncé la date du référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. A ce moment-là la livre sterling a atteint 1,3836 dollar. Les fluctuations, parfois importantes, de la devise se poursuivent jusque-là.

Des analystes estiment que les fluctuations de la livre sterling se poursuivront indépendamment des résultats du référendum qui se tiendra le 23 juin. Des experts préviennent qu’au lendemain du vote deux scénarios sont probables.

Selon le premier, si les Britanniques votent pour la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, leur devise baissera encore plus et atteindra les indices les plus bas des 30 dernières années (moins de 1,35 dollar). Selon le deuxième scénario, la livre sterling pourrait grimper vers des chiffres maximaux de 1,5 dollar pour une livre sterling, rapporte Bloomberg.

Le chancelier de l’Échiquier britannique Georges Osborne avait auparavant déclaré que la dévaluation de la livre sterling provoquerait la hausse des taux d’intérêt et par conséquent une hausse de l’inflation, ce qui contraindrait le pouvoir d’achat de la population.

La Banque d’Angleterre a déjà élaboré un programme d’action d’urgence en cas de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Selon ce programme, des employés de la banque responsables de la stabilité financière, de la politique monétaire et de la gestion se préparent au désordre qui pourrait survenir après le référendum sur le Brexit fixé au 24 juin. La Banque d’Angleterre organisera trois enchères monétaires afin que le système financier britannique dispose d’assez de moyens pour fonctionner en cas de chaos. Les enchères auront lieu les 12, 21 et 28 juin.

Si les banques britanniques manquent de devises étrangères, la Banque d’Angleterre pourra leur en fournir sous la forme de prêts bancaires, en utilisant des swaps de devises (accord conclu entre deux parties qui s’échangent un montant déterminé de devises étrangères) avec d’autres banques centrales.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire