La médaille leur a été octroyée hier, Le Hic et Bedjaoui deviennent Chevaliers des Arts et des Lettres (Vidéos)



L’ambassadeur de France a décoré le Hic et Ahmed Bedjaoui de l’ordre des Arts et des lettre pour l’ensemble de leur carrière.

Le dessinateur de presse d’El Watan, Hichem Baba Ahmed, Alias Le Hic, et L’écrivain et figure du cinéma algérien, Ahmed Bejaoui, ont été élevés, lundi passé, au rang de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres. La cérémonie s’est déroulée à la résidence de l’ambassade de France à Alger. Plusieurs personnalités artistiques et représentants des médias étaient présents. C’est l’ambassadeur de France, Bernard Emié, au nom de la ministre de la culture de son pays, qui a décoré Le Hic et Ahmed Bedjaoui.

L’ambassadeur a tenu à rappeler le parcours du duo récompensé par la médaille de l’ordre des Arts et des Lettres. Dans son discours Le Hic, comme d’habitude, a fait preuve de son habituel sens de l’humour, mais il n’a pas pu cacher son émotion.

Tout en mentionnant que c’était sa première distinction officielle « en 20 ans de carrière », le Hic n’a pas raté l’occasion d’épingler l’un des personnages qu’il dessine très souvent ces dernières semaines, en l’occurrence l’ex ministre de l’énergie, Chakib Khelil. Le caricaturiste a ainsi « annoncé » aux présents qu’il a finalement évité le pire, « la récompense aurait pu m’être décernée par une zaouia, chose qui m’aurait embarrassé ».

Quant à Ahmed Bedjaoui est revenu sur son parcours « je fête aujourd’hui, pratiquement, mes 50 ans au service du cinéma ».

Il en a profité pour afficher son soutien à EL Khabar « je l’ai dis, je l’ai écris, je le renouvelle, parce que c’est ma famille », avant d’ajouter qu’il soutenait « ces amis, qui se  battent quotidiennement,  qui se batte pour un métier très ingrat, que ce soit El Watan, Liberté, ou el Khabar(…) c’est un miracle de sortir tous les jours un journal ».

L’ordre de Arts et des Lettres est, tel indiqué sur le site du ministère français de la culture et de la communication, est destiné “à récompenser les personnes qui se sont distinguées par leurs créations dans le domaine artistique ou littéraire ou par la contribution au rayonnement qu’elles ont apportée au rayonnement des Arts et des Lettres en France et dans le monde ».

Liberte-algerie.com

Laisser un commentaire