La ministre des PTIC l’a annoncé hier à Bouira: “Le 100% fibre optique d’ici à la fin 2016 !”



Interrogée sur le dossier de la portabilité des numéros, c’est-à-dire changer d’opérateur sans changer de numéro, la ministre notera que son département attend la réponse des opérateurs et la mise en place de la loi sur les TIC.

“L’Algérie compte se diriger vers le 100% fibre optique. C’est un dossier qui sera achevé d’ici à la fin de l’année”, a assuré Mme Houda Imane Faraoun, ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (Mptic), lors de sa visite, hier, dans la wilaya de Bouira.
La ministre dira à ce propos que le passage à 100% fibre optique est une “nécessité” dans l’évolution de l’Internet en Algérie. Il faut savoir que l’opérateur historique propose à ses abonnés internet la technologie ADSL, ou bien ADSL2+, qui ne permet pas de dépasser les 20 mégaoctets par seconde en téléchargement (download) et 1 mégaoctet par seconde en transfert (upload).
Avec la fibre optique, il n’y a pas ces limites, car la connexion est 5 fois plus rapide, puisque les débits de téléchargement vont de 20 Mo jusqu’à 100 Mo, et en transfert, elle monte jusqu’à 10 mégaoctets ! Interrogée sur le dossier de la portabilité des numéros, c’est-à-dire changer d’opérateur sans changer de numéro, la ministre notera que son département attend la réponse des opérateurs et la mise en place de la loi sur les TIC.
“Pour nous, la portabilité des numéros est une option que nous avons entreprise avec les opérateurs mobiles”, a-t-elle indiqué, en précisant que “nous attendons la mise en place sur la loi des postes et des télécommunications, afin que nous puissions mener à bien ce dossier”.
L’objet de la visite de Mme Houda Imane Faroun était l’inspection de la station ATS (Algérie Télécom Satellite) de Lakhdaria.
Les responsables de l’ATS ont indiqué que cette dernière a été créée le 29 juillet 2006, avec le statut juridique de société par actions au capital social de 2 000 000 000 de dinars. Cet événement constitue un des axes les plus importants de la stratégie globale du développement d’Algérie Télécom Satellite, étant l’instrument privilégié des télécommunications, principalement grâce aux avantages qu’il procure en termes de rapidité, de transmission et d’amélioration des liaisons nationales et internationales directes, ce qui a permis le développement de divers services spécialisés dont le service VSAT (Very Small Aperture Terminal), destiné essentiellement aux entreprises cherchant à relier des sites dispersés géographiquement. Cette technologie constitue l’activité principale d’ATS.
Les différentes structures qui la constituent disposent des compétences techniques et managériales capables d’assurer les études, les installations et la maintenance des équipements, se donnant pour
objectif d’accompagner les entreprises et administrations dans leur développement.
L’ATS comprend une direction générale autour de laquelle s’articulent sept directions régionales, à savoir Alger, Oran, Ouargla, Béchar, Sétif, Constantine, Annaba et le HUB de Lakhdaria. Ce dernier couvre les 3/4 du globe, notamment l’Afrique, l’Asie, l’Amérique du Nord et l’Océan indien, a-t-on fait savoir.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire