La NASA dévoile la « peau de serpent » de Pluton



Pluton n’a de cesse de fasciner les astronomes. Et pour cause! La NASA vient de publier une image 3D de cette planète naine, représentant l’une des formes de relief les plus incroyables qu’on puisse imaginer: un paysage en dents de scie, plus connu sous le nom de « peau de serpent ».

L’image en question, prise par la sonde New Horizons, montre notamment la région montagneuse Tartarus Dorsa, située le long de l’extrémité orientale de la plaine Tombaugh, un site haut en couleurs ressemblant à s’y méprendre à un cœur géant sculpté en glace.

Les montagnes Tartarus Dorsa, constituées de massifs rocheux peu élevés ponctués par de larges vallées, s’étendent du nord au sud sur plusieurs centaines de kilomètres.

Pour le moment, les scientifiques ne sont pas en mesure d’éclairer notre lanterne sur l’origine géologique de telles formes de reliefs. Qu’à cela ne tienne, plusieurs hypothèses ont déjà été avancées pour percer ce mystère.

Selon l’une des hypothèses les plus plausibles, ce paysage exceptionnel se serait formé à une époque très reculée grâce à une érosion (dégradation naturelle du relief du sol, ndlr) de grande envergure provoquée par la sublimation (passage direct d’un corps de l’état solide à l’état gazeux, sans passer par l’état liquide, ndlr) de la glace et du méthane solide présents en abondance dans la croûte de Pluton.

Peu satisfaits de cette théorie, les partisans d’une autre hypothèse estiment que ces massifs rocheux sont des clathrates de méthane (une fine « cage » de glace susceptible de piéger du méthane, ndlr) qui se seraient accumulés au cours de plusieurs millions, voire milliards d’années.

Quoi qu’il en soit, la question est loin d’être tranchée. Les scientifiques comptent mener à l’avenir des recherches plus approfondies afin de lever le voile sur ce phénomène naturel hors du commun.

Début septembre, la sonde New Horizons a commencé à transmettre à la Terre des données collectées lors d’un voyage vers le point extrême du système solaire.

La sonde New Horizons a été lancée le 19 janvier 2006, poursuivant l’objectif d’étudier la planète naine Pluton et ses satellites. En juillet 2015, elle s’est approchée au plus près de Pluton et a acheminé vers la Terre une série de photographies et de données qui devraient permettre d’étudier en profondeur la planète et ses environs.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire