La NASA dévoile le mystère de la « surface crépusculaire » de Pluton



De nouvelles photos publiées par la NASA permettent de voir des nuages semblables aux nuages terrestres et les reliefs géologiques de la planète naine.

La NASA a révélé des photos qui dévoilent le mystère de la « surface crépusculaire » de Pluton. Ces photos prises par la sonde spatiale New Horizons permettent de voir la structure de l’atmosphère de cette planète naine observée avec le Soleil en fond, lit-on dans le communiqué de la NASA.

Sur l’image située en haut à droite qui dépeint une espace de 230 kilomètres, situé non loin du pôle sud, on remarque une formation qui ressemble à un nuage terrestre à la longueur de quelques dizaines de kilomètres. Il est situé dans des couches basses de l’atmosphère de Pluton et est composé notamment de méthane.

Sur l’image située en bas à droite, on aperçoit les reliefs géologiques de la planète naine. La différence entre le point le plus haut et le point le plus bas dans ce secteur atteint cinq kilomètres. Les scientifiques estiment que notamment les données reçues dans des conditions de crépuscule permettent de mieux étudier ces espaces.

La sonde spatiale New Horizons a pris cette photo quand Pluton se situait entre elle et le Soleil par l’intermédiaire de la caméra scientifique MVIC, 19 minutes après son rapprochement maximal de Pluton à la distance de 21.550 kilomètres de la planète naine.

La sonde New Horizons a été lancée le 19 janvier 2006, poursuivant l’objectif d’étudier la planète naine Pluton et ses satellites. En juillet 2015, elle s’est approchée au plus près de Pluton et a acheminé vers la Terre une série de photographies et de données qui devraient permettre d’étudier en profondeur la planète et ses environs.

Début septembre, la sonde a commencé à transmettre à la Terre des données collectées lors d’un voyage vers le point extrême du système solaire. New Horizons doit terminer sa mission au milieu des années 2020.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire