La production du lait et des viandes rouges tributaire du développement de la culture de fourrage



KHENCHELA – Le développement de la production du lait et des viandes rouges est tributaire de l’amélioration de la culture de fourrage vert a affirmé lundi à Khenchela, le ministre de l’Agriculture, de développement rural et de la pêche, Sid Ahmed Ferroukhi.

Le ministre a exhorté, au cours de sa visite dans cette wilaya, les producteurs à accorder « davantage d’importance à la filière de la production de fourrage vert » considérée comme un maillon essentiel dans la chaîne de la production animale.

Lors de sa visite d’une exploitation agricole à Oglat Labaara (130 Km au sud de Khenchela) spécialisée dans la production et le conditionnement de fourrage vert (la luzerne), M. Ferroukhi a mis en exergue la nécessité de développer et d’améliorer cette filière. La luzerne est très bénéfique pour les fellahs, notamment pour les éleveurs bovin, eu égard à son rendement et à ses spécificités nutritives pour les vaches laitières a ajouté le ministre.

La Wilaya de Khenchela dispose actuellement de 20.000 têtes bovines dont 14.000 vaches laitières, ce qui impose, de l’avis du ministre « l’amélioration et le développement de culture de la luzerne ».

Le ministre a entamé sa visite à Khenchela par une visite à  une exploitation agricole de 250 hectares spécialisée des céréales, et a donné  le coup d’envoi officiel de la campagne moisson battage de la saison 2015-2016.

M. Ferroukhi  a reçu, in situ, des explications quant aux prévisions de la production qui sont de 35 quintaux de blé dur par hectare.

Le ministre  a également appelé les fellah à s’orienter vers la production des légumes secs car il s’agit a-t-il soutenue d’une « filière importante ».

En marge de l’inauguration du centre de pêche continental au barrage de Babar et le lancement d’une campagne nationale d’ensemencement d’alevins dans des barrages, plans d’eau et retenus collinaires destinées à l’irrigation des terres agricoles, M Ferroukhi s’est entretenu avec des fellahs, notamment les jeunes paysans qui ont soulevé leurs préoccupations liées notamment au déficit dans le  raccordement  de leur exploitations aux réseaux d’électrification rural.

La visite du ministre de l’Agriculture, du développement rural et la pêche poursuivra mardi sa visite dans la wilaya de Khenchela par l’inspection de projets relevant de son secteur.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source

Laisser un commentaire