La recette de Nourredine Bouterfa pour « protéger » Sonatrach de la corruption



Il n’y aura plus de scandale de corruption à Sonatrach. La promesse émane de Nourredine Bouterfa. Le ministre de l’Énergie promet de « protéger » la compagnie nationale de la corruption.

   | LIRE AUSSISonatrach éclaboussée par une nouvelle affaire de corruption

« Dans le sillage des instructions du président de la République pour lutter contre la corruption, nous nous attelons à condamner et à combattre les agissements et les méthodes qui n’obéissent pas à la loi », écrit M. Bouterfa dans une réponse écrite transmise au député du parti El Adala, Hacen Laribi. Ce dernier l’a interrogé sur « les affaires de corruption qui entachent la réputation du secteur ».

Pour y parvenir, Bouterfa a une recette : la consolidation « des opérations de contrôle » pour une « meilleure maîtrise de nos activités et une rentabilité supérieure ». Il promet aussi une exploitation « rationnelle des ressources », écrit-il. Il y va « de l’image de la compagnie et du pays », ajoute-t-il.

Dans sa réponse Bouterfa s’engage aussi à « protéger les responsables et les gestionnaires de Sonatrach », en leur permettant d’exercer « leurs missions respectives dans des conditions adéquates ».

Enfin, le ministre est formel : son secteur se porte bien et il demeure le moteur de l’économie nationale.

Source : tsa-algerie.com / Achira Mammeri

Laisser un commentaire