La Russie va produire du combustible nucléaire à base de nitrures



La société Sverdniikhimmach, basée à Ekaterinbourg (Oural), est en train de tester ses capacités de production de combustible nucléaire à base de nitrures mixtes d’uranium et de plutonium (UPuN).

Ces tests sont effectués dans le cadre du projet Proryv (Percée) visant à créer un combustible et des réacteurs pour les centrales nucléaires de nouvelle génération.

« La fabrication et les essais des équipements utilisés au cours de la première étape de production du combustible UPuN se sont achevés avec succès. Les équipements testés servent à préparer les matières de base pour le module de fabrication du combustible censé alimenter le réacteur BREST-OD-300. Ce réacteur est actuellement en cours de développement. Les chercheurs participant au projet Proryv utilisent leurs propres inventions uniques en leur genre », a déclaré un porte-parole de la société d’Ekaterinbourg.

Lancé en 2011, ce projet prévoit la création d’un nouveau type de combustible nucléaire et du premier cycle fermé du combustible nucléaire au monde.

« La fabrication du combustible à base de nitrures mixtes d’uranium et de plutonium est un projet qui n’a pas d’analogue. Nous projetons d’achever d’ici la fin de l’année 2016 l’ensemble des travaux relatifs à la construction et aux essais d’équipements dotés de systèmes servant à contrôler la synthèse carbothermique et la fabrication de tablettes de combustible UPuN », a déclaré l’ingénieur en chef du projet, Pavel Chkourine, cité par le service de presse de la société.

Sverdniikhimmach est un centre d’ingénierie nucléaire russe chargé de développer des équipements et des ensembles technologiques complexes pour assurer la production de radio-isotopes, la fabrication de combustible nucléaire, le traitement et le stockage de déchets radioactifs.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire