La Tchétchénie se dit prête à former des militaires syriens



La république caucasienne russe de Tchétchénie pourrait accueillir des militaires syriens dans son nouveau camp d’entraînement.

En Syrie, il n’y a pas d’instructeurs militaires tchétchènes, mais la Tchétchénie est prête à inviter des spécialistes syriens pour former des forces spéciales, a déclaré le président de cette république caucasienne russe, Ramzan Kadyrov.

« Pourquoi pas ? L’État syrien est notre allié, qui plus est, des terroristes y agissent actuellement, et nous, nous combattons tous ensemble le terrorisme », a indiqué M. Kadyrov, en soulignant cependant qu’une telle décision devait être prise par le chef suprême des armées.

La Tchétchénie est prête, selon lui, à accueillir des militaires syriens dans le camp d’entraînement des forces spéciales de Goudermes.

Le centre international de formation des forces spéciales qui est en construction près de la ville tchétchène de Goudermes occupe une superficie de plus de 400 hectares. Il sera utilisé pour former toutes sortes d’unités de combat.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l’application Telegram sur n’importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire