La valse continue : trois nouveaux entraîneurs rendent le tablier



Le week-end n’est pas passé sans apporter son lot de démission et de limogeage des entraîneurs, un fléau qui malheureusement se poursuit dans notre football, prenant des dimensions ahurissantes.

En effet, deux coachs ont annoncé leur départ de leur club respectif, alors qu’un troisième a vu son contrat résilié.

Pour les deux premiers concernés, il s’agit d’Abdelkader Amrani et Khaled Lounici. Le premier, insulté après l’élimination de son équipe le MOB des huitièmes de finale de la Coupe d’Algérie hier samedi, a piqué une vive colère et n’a pas hésité à rendre le tablier. Il a quitté Béjaïa non sans regretter ce qu’il a qualifié d’ingratitude des supporters des Crabes, lui qui a conduit pourtant leur équipe vers son premier trophée en Coupe d’Algérie et terminer à la deuxième place du championnat de l’exercice dernier.

Les dirigeants du MOB, qui se montrent eux, reconnaissants vis-à-vis du technicien tlemcenien, font tout pour le convaincre à revenir à de meilleurs sentiments, mais en vain pour le moment.

Aujourd’hui dimanche, c’est Khaled Lounici qui emboite le pas à Amrani en quittant la barre technique du RCA. L’élimination de l’équipe hier en Coupe d’Algérie face à l’ESS, a sans doute précipité le départ de Lounici dont l’équipe est d’ores et déjà condamnée à larelégation en Ligue 2. L’ancien attaquant international n’aura ainsi tenu que quatre semaines sur place.

Pour sa part, Kamel Mouassa a vu son contrat avec le MCEE résilié. Il a payé les frais des mauvais résultats de Babya depuis quelques semaines. Dans cette affaire, ce sont les dirigeants eulmis qui sont à blâmer. Leur team était bien parti dans la course l’accession au cours de la phase aller, mais contre toute attente, ils ont préféré mettre à la porte leur ex-coach, Noureddine Saâdi.

Les va-et-vient des entraîneurs est devenu un sport national chez nous.

Source : Merouane S.

Laisser un commentaire