L’Algérie dans le Top 10 des pays visés par les entreprises françaises



L’Algérie se classe à la huitième place du classement des pays d’exportations des entreprises françaises pour l’année 2016, selon la dernière étude « Baromètre Export » établi tous les deux ans et publié mardi par la société d’assurance-crédit française, Euler Hermes.

L’Algérie conserve sa même place qu’en 2014 des pays d’exportations des entreprises françaises, mais recule fortement dans le classement des pays visés par les entreprises françaises. L’Algérie passe en effet de la deuxième place en 2014 à la neuvième place en 2016 des pays visés par les entreprises françaises, demeurant l’unique pays du continent africain dans le top 10.

L’Algérie réussit notamment à se placer devant le Maroc dans les deux classements. Le voisin marocain est en effet classé 10e parmi les pays d’exportations et est absent du top 10 des pays visés par les entreprises françaises, après avoir occupé la 9e et 6e place respectivement.

Le gain à l’export des entreprises françaises (i.e. leurs exportations supplémentaires) devrait se réduire à 10 milliards d’euros en 2016, soit trois fois moins qu’en 2015 (27 milliards d’euros), affirme l’étude.

Euler Hermes explique que la baisse du cours du pétrole, qui a été en partie répercutée par les entreprises françaises sur leurs prix de vente à l’export, mais aussi « la dépréciation des devises émergentes observée depuis le début de l’année », sont les principales causes du recul des gains à l’export. Néanmoins, ce « trou d’air » ne serait que de courte durée puisque dès 2017, le gain export des entreprises françaises s’afficherait à 34 milliards d’euros.

L’impayé, le risque de change et le manque d’information financière restent quant à eux les trois principaux freins à l’export pour plus d’une entreprise française sur deux.

Source : tsa-algerie.com / Yacine Babouche

Laisser un commentaire