L’amour selon le célèbre psychiatre Scott Peck.



L’amour défini : L’amour est trop grand, trop profond pour être compris, mesuré ou limité par les mots. La nature mystérieuse de l’amour provient du fait que personne n’est jamais parvenu à le définir d’une manière satisfaisante.

Tomber amoureux : Tomber amoureux est une fausse idée très répandue dans le monde. Ce que les gens ignorent est que tomber amoureux est une expérience spécifiquement érotique. En plus, tomber amoureux est une expérience temporaire. La grande passion diminue et s’éteint progressivement jusqu’à devenir banale.

Le mythe de l’amour romantique : Ce mythe est entretenu par la culture, les contes de fée, les fausses croyances des princes et des princesses charmantes, les histoires des amants légendaires qui ont enduré des épreuves pour faire triompher leur amour.

La dépendance : Il est faux de prendre la dépendance pour de l’amour. L’amour est un choix délibéré. Deux personnes ne s’aiment vraiment que lorsqu’elles sont capables de vivre l’une sans l’autre mais choisissent de vivre ensemble. La dépendance est une forme d’anti-amour qui porte atteinte à l’harmonie du couple.

Le sacrifice de soi : Se sacrifier pour les autres en refoulant ses propres besoins et désirs est mauvais pour la santé mentale de la famille. L’amour doit s’exprimer autant dans la confrontation que dans l’acceptation béate.

L’amour n’est pas un sentiment : L’amour n’est pas un sentiment mais une action. La preuve, beaucoup de gens éprouvent des sentiments d’amour en théorie mais agissent d’une manière destructive et nullement affective. L’amour véritable implique engagement et sagesse.

Le travail d’attention : L’amour est une forme de travail et de courage. Il exige le dépassement de soi. Lorsque nous aimons quelqu’un, nous lui accordons notre attention, nous nous préoccupons de son évolution. Et cela demande des efforts et de la volonté. Parmi les efforts d’attention exigés, écouter l’autre sérieusement est le plus important.

Le risque de la confrontation : Pour qui aime véritablement, la critique ou la confrontation ne vient pas facilement car elle est signe d’arrogance. Qui aime véritablement reconnait, respecte et encourage l’individualité et l’identité de l’autre.

L’amour se discipline : L’énergie nécessaire à l’autodiscipline provient de l’amour. En général, l’autodiscipline est de l’amour traduit en action. Toute relation d’amour véritable doit être disciplinée.

L’amour et la psychothérapie : L’absence d’amour est l’une des causes principales des maladies mentales. Par conséquent, l’amour est l’élément de base d’une guérison en psychothérapie.

Pour plus d’informations sur l’amour et plein d’autres sujets passionnants, je vous invite à lire l’excellent livre de Scott Peck (380pages), intitulé : « Le chemin le moins fréquenté », publié aux éditions « J’ai lu. »

 

Le chapitre sur l’amour est adapté par Hammar Boussad.

Laisser un commentaire