L’ancien SG de l’Otan préconise une décentralisation de l’Ukraine



Kiev doit amender la constitution nationale en vue de décentraliser le pouvoir dans le pays, a déclaré le conseiller du président ukrainien et ex-secrétaire général de l’Otan Anders Fogh Rasmussen.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision ukrainienne Inter, M.Rasmussen a insisté sur la nécessité pour l’Ukraine de remplir sa partie des accords de Minsk destinés à mettre fin au conflit dans le Donbass.

« L’un de mes objectifs est de faire entendre au président et au gouvernement qu’en l’absence de réformes l’Ukraine perdra le soutien non seulement des pays occidentaux, mais aussi de ses propres citoyens. L’Ukraine doit réaliser la partie des accords de Minsk qui lui incombe, en procédant notamment à une décentralisation », a déclaré l’ancien chef de l’Alliance atlantique nommé conseiller de Piotr Porochenko fin mai.

Dans le même temps, il a estimé que les autorités ukrainiennes devaient concentrer leurs efforts sur la lutte contre la corruption rampante.

Les accords de Minsk prévoient entre autres une réforme constitutionnelle en Ukraine qui doit conférer au Donbass un statut particulier. Bien que les partis et mouvements de droite présents au parlement ukrainien s’opposent à une telle mesure, le président Porochenko reste optimiste quant à l’éventuelle adoption des amendements nécessaires.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire