L’AQMI revendique l’attaque de Tombouctou au Mali



L’organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué hier l’attaque de la veille contre l’ONU à Tombouctou, dans le nord du Mali, alors que des suspects arrêtés pour leurs liens présumés avec l’assaut étaient relâchés «faute de preuves», selon une source de sécurité malienne. Dans un communiqué diffusé hier par l’agence privée mauritanienne Al-Akhbar, Aqmi a revendiqué l’attaque de Tombouctou, affirmant qu’elle a été menée par trois terroristes, tous tués, et soutenant qu’elle a laissé «plusieurs soldats» morts «et d’autres blessés», sans préciser de nombre. De même source, les trois hommes ayant mené l’assaut appartiennent à «l’unité combattante d’Al-Quds, qui dépend de la région du Sahara». Vendredi, explique-t-elle, «le vaillant martyr connu sous le nom du Kandahari, de la tribu arabe des Awlad Idriss, a réussi à entrer dans le camp (de l’ONU) et fait exploser son véhicule. Il a été suivi par les cavaliers Abdallahi et Moustapha qui sont tous des Ansari».

Lyès Menacer
 

Source : Lyès Menacer

Laisser un commentaire