L’ »araignée géante » de Pluton fascine les astronomes



Pluton n’a de cesse de fasciner les astronomes. Et pour cause! La NASA vient de publier une nouvelle image 3D de cette planète naine, représentant l’une des formes de relief les plus incroyables qu’on puisse imaginer: un vaste plateau en forme d’araignée géante. De quoi donner libre cours à notre imagination…

L’image en question, prise par la sonde New Horizons, montre une région entièrement recouverte de glace au milieu de laquelle se dessine, telle une araignée géante, un faisceau de fissures s’étendant dans toutes les directions sur plusieurs centaines de kilomètres.

« Quelle merveille de la nature que cette +toile d’araignée+ filée par Pluton! C’est un phénomène unique en son genre qui n’existe nulle part ailleurs dans le Système solaire externe », font remarquer les astronomes avec fascination.

Pour le moment, les scientifiques ne sont pas en mesure d’éclairer notre lanterne sur l’origine géologique de telles formes de relief. Qu’à cela ne tienne, plusieurs hypothèses ont déjà été avancées pour percer ce mystère.

Selon l’une des hypothèses les plus plausibles, cette « araignée de glace » se serait formée à une époque très reculée grâce à la dilatation de grande envergure d’une couche de glace proche de la surface.

Peu satisfaits de cette théorie, les partisans d’une autre hypothèse estiment que les fissures seraient le résultat d’une activité géologique interne, selon toute vraisemblance d’une éruption magmatique considérable.

Quoi qu’il en soit, la question est loin d’être tranchée. Les scientifiques comptent mener à l’avenir des recherches plus approfondies afin de lever le voile sur ce phénomène naturel hors du commun.

Début septembre, la sonde New Horizons a commencé à transmettre à la Terre des données collectées lors d’un voyage vers le point extrême du système solaire.

La sonde New Horizons a été lancée le 19 janvier 2006, poursuivant l’objectif d’étudier la planète naine Pluton et ses satellites. En juillet 2015, elle s’est approchée au plus près de Pluton et a acheminé vers la Terre une série de photographies et de données qui devraient permettre d’étudier en profondeur la planète et ses environs.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire