Le bilan de la catastrophe dépasse les 650 morts



EquateurUne semaine après le séisme, les répliques continuent à secouer le pays.

Le bilan du tremblement de terre d’une magnitude de 7,8 qui a frappé l’Equateur il y a une semaine est désormais de 654 morts, a indiqué samedi l’agence de secours du pays. Le nombre de blessés se monte à 16’600, tandis que 58 personnes sont encore portées disparues.

«Le pays est en crise», a dit samedi le président Rafael Correa, visiblement ému, à la télévision.

Jeudi soir, une puissante réplique de magnitude 6 a frappé au large des côtes, à une centaine de kilomètres au nord-nord-ouest de Portoviejo et à une profondeur de 10 km. Plus de 70 répliques ont été enregistrées entre jeudi soir et vendredi, a annoncé l’institut géologique équatorien.

7000 bâtiments détruits

Depuis samedi dernier, on a compté 700 répliques. Les secousses se poursuivront pendant plusieurs semaines, a indiqué vendredi un responsable des services d’urgence.

Plus de 7000 bâtiments ont été détruits. Le président Rafael Correa a estimé les dégâts de deux à trois milliards de dollars (1,7 à 2,6 milliards de francs). En conséquence, les impôts seront temporairement augmentés pour un total compris entre 650 millions et un milliard de dollars, a annoncé le gouvernement équatorien. Un débat doit avoir lieu à ce propos mardi au parlement à Quito.

Le Parlement équatorien doit entamer mardi un débat sur une augmentation temporaire des impôts pour faire face aux dépenses de reconstruction à un moment où les revenus du pétrole sont en baisse. L’Etat envisage aussi de mettre certains actifs en vente, voire d’émettre des obligations à l’étranger.

Le président Rafael Correa a estimé les dégâts à deux à trois milliards de dollars (1,76 à 2,6 milliards de francs).
(ats/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire