Le bilan des inondations au Népal et en Inde s’alourdit



PluiesLes pluies de mousson ont tué près de 90 personnes et fait déplacer quelque 2 millions de personnes.

Des inondations et glissements de terrain au Népal et en Inde ont fait plus de 90 morts ces derniers jours et contraint au moins deux millions de personnes à quitter leurs logements, a-t-on appris jeudi de sources officielles.

Au Népal, pays le plus durement touché, les pluies de mousson, intenses depuis lundi, ont fait déborder les rivières, provoquant inondations et glissements de terrain qui ont détruit des maisons et des ponts.

«Depuis lundi, 73 personnes sont mortes dans les inondations et les glissements de terrain», a dit à l’AFP le porte-parole adjoint du ministère de l’Intérieur, Jhanka Nath Dhakal.

Des images diffusées par l’armée, engagée dans les opérations de sauvetage, montrent des habitants attendant sur des toits d’être évacués par canots pneumatiques.

Jeudi, le niveau des eaux commençait à diminuer lentement.

3000 villages touchés

Les inondations ont également touché l’Etat reculé d’Assam dans le nord-est de l’Inde, où 19 personnes ont trouvé la mort.

«Environ deux millions de personnes sont sans abri du fait des inondations qui ont touché 3000 villages dans 21 districts», a indiqué jeudi aux journalistes le chef du gouvernement de l’Etat d’Assam, Sarbananda Sonowal, lors d’un tour dans les régions les plus touchées.

Des dizaines de personnes meurent chaque année pendant les pluies de mousson au Népal et en Inde.

Des millions de Népalais vivent toujours dans des abris de fortune depuis le séisme d’avril 2015 qui avait fait environ 9000 morts.

(afp/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire