Le chef du MSP répond au RND : « C’est le pouvoir qui risque de jeter l’Algérie dans les mains de Daech »



Le chef du MSP, Abderrezak Mokri, n’a pas tardé à réagir, ce jeudi 10 mars, après avoir été violemment attaqué par des cadres du RND qui l’ont qualifié de « Daech politique ».

« Le seul danger qui peut jeter l’Algérie dans les mains de Daech, c’est ce pouvoir qui a failli à sa mission politiquement, économiquement et socialement », estime le patron du MSP dans une déclaration à TSA, en rappelant que « son parti avait perdu près de 400 militants durant la Décennie noire. »

Abderrezak Mokri dit vouloir répondre non seulement au RND mais à tous ceux qui utilisent ce genre de « termes » pour faire peur aux Algériens. « Ils n’ont pas de crédibilité, d’intelligence politique, ni de compétence pour faire de la politique », affirme-t-il. Pour lui, ces partis souhaitent voir l’opposition « se radicaliser ». « Ils sont frustrés parce qu’ils ont devant eux une opposition sage et patriotique, très présente sur le terrain et qui a un projet politique », conclut-il.

Source : tsa-algerie.com / Hadjer Guenanfa

Laisser un commentaire