Le Congo nomme son Premier ministre



AfriqueUne semaine après son investiture pour un nouveau mandat de cinq ans, le président Denis Sassou Nguesso a nommé samedi soir Clément Mouamba.

Agé de plus de 60 ans, Clément Mouamba est un cadre de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). Il a été ministre des finances entre 1992 et 1993 dans le premier gouvernement de Pascal Lissouba, premier président élu du Congo, chassé du pouvoir en 1997 par Denis Sassou Nguesso.

Originaire de la Lékoumou (sud-ouest), Clément Mouamba était un des dirigeants de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS), première force d’opposition congolaise. Il y a été exclu en 2015 pour avoir pris part aux consultations présidentielles qui ont conduit au dialogue de Sibiti qui a ouvert la voie au référendum constitutionnel d’octobre.

Il revient à Clément Mouamba de former le premier gouvernement du quinquennat de M. Sassou Nguesso, proclamé vainqueur dès le premier tour de la présidentielle du 20 mars, avec plus de 60% des voix.

Le chef de l’Etat a obtenu en décembre la possibilité de se représenter après un changement de Constitution validé par un référendum contesté et qualifié de «coup d’État» par ses détracteurs, avant de faire avancer au 20 mars la présidentielle qui devait avoir lieu en juillet. Sa victoire est qualifiée de «forfaiture» par cinq candidats d’opposition, unis par un pacte «anti-Sassou».

Denis Sassou Nguesso a placé son nouveau mandat à la tête du Congo, pays pétrolier d’Afrique centrale de 4 millions d’habitants, sous le signe de l’économie et du social.

(afp/nxp)

Lire l’article depuis sa source : www.24heures.ch

Laisser un commentaire