Le deuxième candidat à la greffe de tête est apparu en Chine



Wang Huanming, un Chinois complètement paralysé, âgé de 62 ans, est le deuxième candidat à la transplantation de tête. L’opération aurait lieu à Harbin.

En Chine, nombreux sont ceux qui veulent que leur tête soit transplantée. Wang Huanming, employé d’une société de gaz, est un des premiers candidats. Il a subi un grave traumatisme il y a six ans suite à une bagarre avec un ami ce qui l’a complètement paralysé. Maintenant, il veut changer de corps.

L’opération chirurgicale aurait lieu à Harbin (nord de la Chine) où travaille Ren Xiaoping, chirurgien célèbre, spécialisé en transplantologie. Il a déjà effectué plusieurs opérations, dont une transplantation de tête à des souris de laboratoire au sein de l’Université médicale de Harbin. Cependant, les souris sont mortes un jour plus tard. Il a également déclaré avoir effectué plusieurs expériences nécrosiques, mais n’a pas donné de détails. En 1999, il a réalisé la première transplantation de mains dans l’histoire.

Toutefois, bien que la Chine soit un pays où les expériences médicales controversées sont populaires, même les experts chinois doutent que la transplantation massive de têtes humaines soit possible dans un avenir proche.

Huang Jiefu, chef du Comité chinois de transplantation des organes humains et ex-vice-ministre de la Santé, cité par le journal américain Miami Herald, a déclaré qu' »il était impossible de relier les neurones après la déconnection de la tête de la colonne vertébrale ». Selon lui, cela « est impossible du point de vue médicale ».

Ren Xiaoping reconnaît qu’une telle opération est très compliquée.

« Je ne sais pas si c’est moral ou immoral, mais il s’agit de la vie humaine. La vie humaine est une valeur principale ce qui est à l’origine de la moralité », a-t-il souligné.

Il est à noter que le premier patient à pouvoir subir une greffe de tête est l’informaticien russe Valeri Spiridonov, âgé de 31 ans et souffrant de la maladie de Werdnig-Hoffmann qui se caractérise par une dégénérescence de la moelle épinière entraînant l’atrophie de tous les muscles. Il souffre d’une amyotrophie spinale et passe sa vie bloqué sur un fauteuil roulant. Cette opération doit être effectuée fin 2017 par le neurochirurgien italien de l’Université de Turin, spécialiste de la stimulation cérébrale, Sergio Canavero.

Lire l’article depuis sa source : fr.sputniknews.com

Laisser un commentaire