Le Festival national de la musique et la chanson citadines, un rendez-vous culturel et artistique important



ANNABA- Le ministre de la Culture Azzedine Mihoubi a affirmé dans la nuit du lundi au mardi à Annaba, que le Festival national de la musique et la chanson citadines est consacré comme un rendez-vous culturel et artistique important.

Le Festival national de la musique et la chanson citadines s’inscrit dans le cadre des objectifs visant la préservation du riche et diversifié patrimoine artistique dont recèle l’Algérie a précisé le ministre en marge de la cérémonie de clôture de ce  Festival, tenue au théâtre régional Azzedine Medjoubi.

Il a, dans ce sens, rappelé que la dernière révision constitutionnelle a consacré la culture en Algérie, la considérant un droit fondamental pour les citoyens, à l’instar du droit à la santé ou à l’éducation, soutenant que cette consécration exige la promotion de l’acte culturel à travers une production qualitative devant constituer « la valeur ajoutée » attendue dans la promotion de la société.

M. Mihoubi a salué la percée du Festival national de la musique et  la chanson citadines d’Annaba, qui a su, a-t-il poursuivi,  fidéliser à  travers ses onze éditions un public nombreux avide des rendez-vous culturels prestigieux.

La soirée de clôture de la 11ème édition du Festival national de la musique et chanson citadines a été marquée par une interprétation distinguée du nouba du malouf annabi, avec l’artiste de la Coquette Yacine Achouri.

La première partie de cette soirée a été assurée par des madihs authentiques de la ville d’Annaba, suivis d’un cocktail de chansons malouf,  « Ouahd Leghzal Rit Lyoum » et « Ras Al Hamra » notamment.

La vedette de la chanson soufie Abdallah Menai, l’invité d’honneur de cette édition,  a pris le relais et a subjugué avec un bouquet de ses plus belles chansons, « Beniyet Al Arjoun » et « Jari Ya Hamouda » entre autres.

La  soirée a été l’occasion pour rendre hommage à artistes ‘accordéonistes de la ville d’Annaba, Ai Behayri  et Ali Boussakaya.

La 11ème édition du Festival national de la musique et chanson citadines organisée du 14 au 20 juin en cours a vu la participation de 40 artistes  de la chanson malouf, chaâbi et hawzi, venus de 8 wilayas.

Laisser un commentaire